Accueil » Actualité » La Chine détecte le champ magnétique le plus puissant jamais enregistré

La Chine détecte le champ magnétique le plus puissant jamais enregistré

Au cours de son observation d’une étoile à neutrons, un télescope chinois à rayons X a pu mesurer le champ magnétique le plus puissant jamais détecté.

C’est décidément le mois de tous les records. En effet, plus tôt cette semaine, des scientifiques révélaient l’éclair le plus puissant au monde. Mais cette fois-ci, il s’agit d’un champ magnétique dégageant une énergie considérable. L’observation a été réalisée par Insight, également connu sous le nom de télescope à modulation des rayons X durs (HMXT), lancé en 2017. L’instrument chinois est capable d’observer une large gamme de photons d’énergie des rayons X.

Insight - Crédit : CASC
Insight – Crédit : CASC

Une équipe de chercheurs rapporte les résultats des observations du spectre des rayons X d’une étoile à neutron, aussi appelé magnétar. L’astre dégage ainsi un champ magnétique d’une puissance de plus de 1,6 milliard de Tesla, soit près du double du précédent relevé record pour une étoile de ce type. Ce dernier, également détecté par Insight en 2020, est estimé à 1 milliard de Tesla.

Insight-HXMT : un champ magnétique si puissant qu’il pourrait vaporiser un homme

Les étoiles à neutrons se forment lorsque des étoiles massives n’ont plus de combustible et s’effondrent, des forces titanesques écrasant la matière restante au point que même les protons et les électrons fusionnent pour former des neutrons. Ces derniers, qui tournent parfois des centaines de fois par seconde, peuvent avoir des champs magnétiques immensément puissants.

Ce phénomène dégage une puissance destructrice. En effet, si un humain s’approchait à moins de 1 000 kilomètres de l’un d’eux, le champ perturberait violemment la structure moléculaire de ce dernier. Le corps du sujet serait alors brutalement dissout. Ces résultats ont été obtenus conjointement par l’Institut de physique des hautes énergies (IHEP) de l’Académie chinoise des sciences, et l’Institut d’astronomie et d’astrophysique du pays.

Il ne faut toutefois pas confondre le télescope chinois Insight-HXMT et l’atterrisseur martien InSight de la NASA. Ce dernier a enregistré un puissant séisme sur la planète rouge. Toutefois, après avoir pris un dernier selfie, l’engin s’est sacrifié pour la science.

Source : space.com