Accueil » Actualité » La Chine développe une app qui permet de détecter les personnes malades à proximité

La Chine développe une app qui permet de détecter les personnes malades à proximité

Cette application a pour objectif de recenser toutes les personnes porteuses ou potentiellement porteuses du virus. Cette décision pose des questions sur le droit à la vie privée et sur la méfiance grandissante entre les habitants.

Image 1 : La Chine développe une app qui permet de détecter les personnes malades à proximité

Alors que la Chine fait face à l’une des épidémies les plus dangereuses de son histoire, elle mise sur la technologie afin de protéger ses habitants. Le gouvernement aurait en effet développé une application qui vise à réduire la propagation du Covid-19. Comment ? L’application alerte les utilisateurs lorsqu’ils se trouvent à proximité d’une personne atteinte de la maladie. 

L’information provient d’une source gouvernementale. Le rapport de Xinhua, l’agence de presse chinoise présente l’app « Close Contact Detector ». Celle-ci demande à tous les citoyens de saisir leur nom et leur numéro d’identification gouvernemental. Ensuite, ils devront vérifier leur statu en scandant un QR code via une application telle que Alipay, WeChat ou QQ. 

Méfiance au sein d’une même famille

Néanmoins, le rapport de l’agence de presse ne précise pas comment va fonctionner, ni comment elle détermine le risque d’exposition. En effet, l’un des problèmes majeurs est de détecter les personnes atteintes par le virus. C’est d’autant plus difficile sachant que des médecins chinois ont récemment découverts qu’il était possible d’être atteint du virus sans présenter aucun symptôme. 

L’application vise à réduire les contacts étroits avec une personne infectée. Il s’agira en priorité de réduire les interactions avec les collègues de bureau, les membres de la famille, le personnel médical, les passagers et les membres d’un équipage. Ce qui est sûr, c’est que cette application risque de renforcer la méfiance vis-à-vis des malades, qui augmente chaque jour en Chine. Une vidéo devenue virale montre une femme qui marche à pied à coté de la voiture de son mari, qu’elle accuse d’être porteur du virus. 

Naturellement, l’agence de presse rapporte qu’elle a reçu le soutien de plusieurs agences gouvernementales, comme la Commission nationale de la santé, le Ministère des transports, les chemins de fer pour garantir « des données précises, fiables et faisant autorité« . 

Source : Engadget