Accueil » Actualité » La Chine ouvrira sa propre station spatiale à partir de 2022

La Chine ouvrira sa propre station spatiale à partir de 2022

Image 1 : La Chine ouvrira sa propre station spatiale à partir de 2022La Chine a annoncé le 28 mai à Vienne son intention de mettre sa propre station spatiale en orbite dès 2022. Mieux encore, l’agence spatiale chinoise invite les pays membres des Nations Unies à venir tester leurs programmes à bord de sa future China Space Station.

L’objectif de cette initiative est de promouvoir la coopération internationale en matière de vols spatiaux habités, mais aussi de promouvoir les activités de renforcement de compétences en utilisant les ressources et les installations du programme spatial chinois. Alors que l’avenir de la Station Spatiale Internationale est plus incertain que jamais et que les États-Unis abandonnent peu à peu leur leadership en matière de recherche spatiale (au profit du secteur privé), l’initiative chinoise démontre l’ouverture à la coopération d’un pays qui jusqu’à maintenant ne comptait que sur ses propres ressources pour progresser dans le domaine de l’aérospatiale. C’est aussi un passage de relais symbolique entre les deux superpuissances mondiales. 

L’ambassadeur chinois à l’ONU déclare à propos de cette initiative : « la station spatiale chinoise appartient à la Chine, mais aussi au monde entier ». Après l’échec, l’an dernier, du lancement de « Longue Marche 5 », le lanceur lourd essentiel au développement du programme spatial de Pékin, certains experts restent cependant dubitatifs quant à la capacité de L’Empire du Milieu de mettre rapidement son plan en application. De l’avis général, les Chinois devront d’abord faire plus de lancements et accumuler de l’expérience.

>> À lire : 10 choses hallucinantes réalisées dans l’espace
>> Plus : Mannequin Skywalker et Blue Origin nous emmènent en balade dans l’espace