Accueil » Dossier » La Chine première sur le high-tech

La Chine première sur le high-tech

1 : La High-Tech Chinoise se fait une place 2 : Une progression sur le marché sans encombres 4 : Le plus grand atelier du monde 5 : À la conquète de son indépendance 6 : Des marques chinoises qui se développent 7 : Vers l’émergence d’un high-tech 100% chinois 8 : Perspectives…

Des délocalisations qui rapportent

Image 1 : La Chine première sur le high-techLes Etats-Unis, Hong-Kong, l’Union Européenne, le Japon et la Corée sont devenus les principales destinations de ses produits IT. Notamment des produits électroniques grand public comme les baladeurs numériques, les téléphones portables, les installations vidéos ou les appareils photos numériques. Le secteur informatique constitue la première source d’exportation : la moitié des ventes à l’étranger émane ainsi de la production d’ordinateurs.

Moteur informatique

Image 2 : La Chine première sur le high-techSelon le site d’information chinois Xinhua, le secteur de l’électronique et de l’information a réalisé un chiffre d’affaires de 34,1 milliards de dollars depuis le début de l’année 2007. Les secteurs qui se portent le mieux sont la production de serveurs, les téléviseurs avec écrans à cristaux liquides, les magnétoscopes, les ordinateurs personnels et les microprocesseurs avec circuits intégrés à grande échelle.

Sommaire :

  1. La High-Tech Chinoise se fait une place
  2. Une progression sur le marché sans encombres
  3. Des délocalisations qui rapportent
  4. Le plus grand atelier du monde
  5. À la conquète de son indépendance
  6. Des marques chinoises qui se développent
  7. Vers l’émergence d’un high-tech 100% chinois
  8. Perspectives…