Accueil » Actualité » La Corée du Sud impose une réglementation sur les cryptomonnaies

La Corée du Sud impose une réglementation sur les cryptomonnaies

Plus que tout autre pays, la Corée du Sud (ou plutôt ses habitants) adore spéculer sur le Bitcoin et les cryptomonnaies.

Image 1 : La Corée du Sud impose une réglementation sur les cryptomonnaies

Plus que tout autre pays, la Corée du Sud (ou plutôt ses habitants) adore spéculer sur le Bitcoin et les cryptomonnaies, et c’est un phénomène qui touche toutes les couches de la population. Cette situation inquiète le gouvernement qui a donc décidé de prendre des mesures règlementaires.

Au nombre de celles-ci, on note que l’utilisation d’un vrai nom lors des transactions est désormais obligatoire, ceci sans doute afin de limiter l’utilisation de cryptomonnaies à des fins criminelles. Le gouvernement a aussi annoncé qu’il pourrait à l’avenir purement et simplement interdire l’échange de cryptomonnaies.

Au cours de la dernière semaine le prix du fameux Bitcoin a oscillé entre 20000 $ et 11589 $. La passion des Coréens pour les cryptomonnaies et la haute volatilité de celles-ci inquiètent les législateurs coréens, mais une politique trop dure envers les cryptomonnaies (voire un bannissement total) pourrait aussi se révéler contre-productive. Par exemple, The Long Island Iced Tea Corp (une compagnie fabricant du thé glacé) a vu le prix de son action augmenter de 200% lorsqu’elle a changé son nom pour “Long Blockchain”. En revanche dès l’annonce des mesures du gouvernement sud-coréen, son action a baissé de 6%, alors que celle-ci n’a aucun rapport avec le thé glacé ! Une preuve supplémentaire que cryptomonnaies et économie réelle sont belles et bien liées.