Accueil » Actualité » La dernière version d’Apple Maps veut faire mal à Google

La dernière version d’Apple Maps veut faire mal à Google

Image 1 : La dernière version d'Apple Maps veut faire mal à Google

Lancé avec iOS 6 la première version d’Apple Maps était à la fois peu conviviale et inefficace. Craig Federighi, le vice-président chargé de l’ingénierie logicielle, avait ainsi déclaré que la marque à la pomme croquée était obligée de tripler la performance de son application pour revenir au niveau. Depuis, le logiciel a considérablement évolué, mais Google Maps gardait une bonne longueur d’avance. La marque à la pomme avait annoncé qu’elle repartait de zéro, en vue d’intégrer plus de détails et plus de fonctionnalités pour la navigation.

Apple Maps est sur la bonne voie

Les premiers retours de la nouvelle version sont positifs. La végétation est mieux détaillée, le nombre de bâtiments recensés a considérablement augmenté et dans certaines régions, Apple Maps affiche même des routes absentes sur Google Maps. Toutefois, l’échantillon reste faible. Ces données concernent surtout l’État de Californie qui est le terrain de jeu privilégié d’Apple.

Google Maps garde une avance confortable dans certains secteurs. Néanmoins, les spécialistes reconnaissent les avancées réalisées par la firme de Cupertino au cours des 12 derniers mois. Et qui sait, peut être que d’ici quelques mois il pourrait vraiment y avoir match…

>>> Lire aussi : iOS 12 cache une surprise : la nouvelle version d’Apple Maps !