Accueil » Dossier » La fabuleuse histoire de la 4e licence 3G

La fabuleuse histoire de la 4e licence 3G

1 : 10 ans de rebondissements 2 : 7 septembre 2001 : Coup d'envoi 3 : 1er décembre 2005 : Amende record 4 : 5 octobre 2006 : L'idée d'une 4e licence 6 : 9 octobre 2007 : Licence refusée à Iliad 7 : 28 novembre 2007 : Rabais sur la licence 8 : 30 avril 2008 : Free toujours candidat 9 : 18 octobre 2008 : Les nouvelles conditions 10 : 12 janvier 2009 : Une licence découpée 11 : 30 juin 2009 : La date fatidique

31 juillet 2007 : Free se place

Image 1 : La fabuleuse histoire de la 4e licence 3G

Déjà évoqué dans les médias depuis la fin de l’année 2006, l’intérêt du Groupe Iliad, maison-mère de Free, devient officiel puisque l’entreprise du dirigeant Xavier Niel dépose officiellement un dossier de candidature pour une éventuelle quatrième licence 3G.

Mais les conditions financières sont déjà remises en causes par le prétendant, puisque le fournisseur internet demande « un aménagement des modalités financières qui pourrait se traduire par un paiement annuel échelonné de la partie fixe de la redevance, comme toutes les redevances d’occupation du domaine public. » Si Numéricable est un temps pressenti pour se porter candidat, la firme lyonnaise se contentera finalement de devenir opérateur de réseau mobile virtuel (MVNO : Mobile Virtual Network Operators). Le Groupe Iliad est donc l’unique prétendant officiel.

Sommaire :

  1. 10 ans de rebondissements
  2. 7 septembre 2001 : Coup d'envoi
  3. 1er décembre 2005 : Amende record
  4. 5 octobre 2006 : L'idée d'une 4e licence
  5. 31 juillet 2007 : Free se place
  6. 9 octobre 2007 : Licence refusée à Iliad
  7. 28 novembre 2007 : Rabais sur la licence
  8. 30 avril 2008 : Free toujours candidat
  9. 18 octobre 2008 : Les nouvelles conditions
  10. 12 janvier 2009 : Une licence découpée
  11. 30 juin 2009 : La date fatidique