Accueil » Dossier » La fabuleuse histoire de la 4e licence 3G

La fabuleuse histoire de la 4e licence 3G

1 : 10 ans de rebondissements 2 : 7 septembre 2001 : Coup d'envoi 3 : 1er décembre 2005 : Amende record 4 : 5 octobre 2006 : L'idée d'une 4e licence 5 : 31 juillet 2007 : Free se place 6 : 9 octobre 2007 : Licence refusée à Iliad 8 : 30 avril 2008 : Free toujours candidat 9 : 18 octobre 2008 : Les nouvelles conditions 10 : 12 janvier 2009 : Une licence découpée 11 : 30 juin 2009 : La date fatidique

28 novembre 2007 : Rabais sur la licence

Image 1 : La fabuleuse histoire de la 4e licence 3G

Alors que l’on pensait le dossier enterré, le Sénat adopte un amendement permettant de revoir les conditions d’attribution de la 4e licence 3G. En effet, le ticket d’entrée de 619 millions d’euros payé par les trois opérateurs existant, se révèle bien au-dessus de la réalité du marché. Une fois la loi publiée au journal officiel, le gouvernement va pouvoir confier à l’Arcep de fixer de nouvelles règles d’attribution.

Cet amendement fait a priori les affaires de Free, qui pourrait du même coup représenter un dossier de candidature. Mais un coup moins élevé pour l’attribution de cette quatrième licence pourrait également intéresser d’autres acteurs. Ainsi, le PDG de Neuf Cegetel Jacques Veyrat, se déclare intéressé. « Nous y réfléchirions, en fonction des modalités », affirme-t-il.

Sommaire :

  1. 10 ans de rebondissements
  2. 7 septembre 2001 : Coup d'envoi
  3. 1er décembre 2005 : Amende record
  4. 5 octobre 2006 : L'idée d'une 4e licence
  5. 31 juillet 2007 : Free se place
  6. 9 octobre 2007 : Licence refusée à Iliad
  7. 28 novembre 2007 : Rabais sur la licence
  8. 30 avril 2008 : Free toujours candidat
  9. 18 octobre 2008 : Les nouvelles conditions
  10. 12 janvier 2009 : Une licence découpée
  11. 30 juin 2009 : La date fatidique