Accueil » Actualité » La France lance une application alerte attentat pour l’Euro

La France lance une application alerte attentat pour l’Euro

Image 1 : La France lance une application alerte attentat pour l'EuroL’Euro 2016 se déroulera dans les stades français à compter du 10 juin. Les évènements parisiens de novembre dernier ont poussé les autorités à mettre en place une application « alerte attentat. »

Le 13 novembre 2015, une bombe explose à côté du stade de France alors que s’y déroule une rencontre France-Allemagne. Pour prévenir tout acte terroriste en marge de l’Euro de football, le gouvernement vient de déployer son application SAIP, pour système d’alerte et d’information des populations, sur Android et iOS.

Une fois installée, elle peut repérer la localisation de l’utilisateur ou celui-ci peut y indiquer jusqu’à huit lieux qu’il fréquente. L’application distillera alors des alertes si un « évènement majeur ou d’un caractère particulièrement exceptionnel » venait à survenir dans une de ces zones géographiques. Dixit les conditions générales d’utilisation de l’application, les notifications peuvent tout aussi bien concerner une « suspicion d’attentat » que des « alertes nucléaires, produits dangereux, ruptures d’ouvrages hydrauliques, susceptibles de résulter d’un attentat. »

>>> Télécharger SAIP pour iOS

>>> Télécharger SAIP pour Android

Image 2 : La France lance une application alerte attentat pour l'Euro Image 3 : La France lance une application alerte attentat pour l'Euro

Pour recevoir les alertes, il faut que l’application fonctionne en arrière-plan. Sa consommation d’énergie est réputée négligeable. Outre les notifications, elle dispose également d’une section d’aide aux comportements à adopter en cas d’attentat ou autre drame.

Le gouvernement indique qu’il faut s’attendre à un délai de 15 minutes entre le déclenchement de l’alerte par le représentant local de l’État et son apparition sur le smartphone. Enfin, elle « garantit le respect de la vie privée des utilisateurs », assurent les autorités.