Accueil » Actualité » La France rend hommage aux jeux vidéo

La France rend hommage aux jeux vidéo

Elle est bien loin, l’époque où une certaine association de consommateurs aux valeurs familiales bourrait le cerveau des Français en leur apprenant que les jeux vidéo, c’est le Mal, que ça rend les enfants violents et épileptiques ou que ça les rend idiots. Finie, l’époque où le Japon était vu en France comme un pays où les enfants sont maltraités à coup de jeux vidéo et de dessins animés ayant pour thème le combat. Non, aujourd’hui, la France aurait plutôt tendance à sacraliser les jeux vidéo comme un art, et ce ne sommes pas nous, joueurs français que nous sommes, qui allons nous en plaindre. Ainsi, le mois d’avril prochain verra quelques grands noms du jeu vidéo consacrés pour leur travail et leurs efforts dans ce domaine ludique qui aura accompagné l’enfance de tant de gens…

Le ministre de la culture et de la communication, Renaud Donnedieu de Vabres (oui, le même qui milite pour le projet de loi DADVSI et contre la licence globale), donnera le lundi 13 mars une cérémonie au ministère de la culture afin de remettre les insignes de Chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres à quelques grands noms du jeu vidéo. Ainsi, les Français Michel Ancel (créateur de Rayman, King Kong ou encore de Beyond Good and Evil) et Frédérick Raynal (Alone in the Dark et Little Big Adventure), mais aussi le Japonais Shigeru Miyamoto (le papa de Mario et Luigi, mais aussi de Zelda) se verront remettre ces insignes la semaine prochaine à Paris. C’est la première fois que les jeux vidéo se voient ainsi récompensés par le gouvernement français, et il est heureux de constater que cette récompense touche certains des plus grands acteurs du jeux vidéo. À quand un ministère du jeu vidéo ?

Source : GameKult