Accueil » Actualité » La fusée d’une entreprise privée chinoise rate son orbite

La fusée d’une entreprise privée chinoise rate son orbite

Zhuque-1, un lanceur de la compagnie privée LandScape, n’a pas réussi à atteindre l’orbite visée

LandScape a partagé son expérience sur Weibo. Le lancement fut un succès, les deux premiers étages ont également joué leur rôle. Toutefois, une erreur s’est produite avec la troisième, et la Zhuque-1 n’a pas pu atteindre l’orbite prévue. Malgré cet échec, la première entreprise à avoir obtenu une licence spatiale privée souligne le progrès réalisé. D’après les informations disponibles, le véhicule transportait un satellite visant à diffuser une série appelée Cheers Science pour le compte de la chaîne officielle CCTV.

Image 1 : La fusée d'une entreprise privée chinoise rate son orbiteEn 2014, le gouvernement chinois a autorisé les entreprises privées à œuvrer dans le domaine spatial. Fondé en 2015, Landcape est la première société à essayer de mettre un satellite en orbite. OneSpace, un autre acteur, a déjà réussi deux lancements suborbitaux cette année, précisément en mai et septembre. Après ce deuxième succès, la compagnie a précisé qu’elle prévoyait de réaliser 10 lancements l’année prochaine.

La Chine appartient au cercle fermé des puissances spatiales. Ses taïkonautes ont effectué plusieurs missions et elle possède plusieurs satellites. Elle ambitionne de retourner sur la Lune avant la fin de l’année.

>>> La Chine veut se poser sur la Lune avant la fin de l’année