Accueil » Actualité » La géolocalisation de Google fait l’objet d’un procès aux USA

La géolocalisation de Google fait l’objet d’un procès aux USA

Image 1 : La géolocalisation de Google fait l'objet d'un procès aux USA

Nous apprenions la semaine dernière que le service de géolocalisation de Google avait une fâcheuse tendance à être trop curieux, allant jusqu’à enregistrer la position de ses utilisateurs alors même que ceux-ci avaient désactivé cette fonction. Depuis, l’affaire a pris de l’ampleur, et Google a pris la parole pour s’expliquer et présenter les choses comme un malentendu. L’explication n’aura pas été suffisante pour au moins un utilisateur du service, qui vient de déposer une plainte devant la cour fédérale de San Francisco, aux États-Unis.

Selon la plainte, les agissements de Google auraient été en violation du California Invasion of Privacy Act, qui protège la vie privée des habitants de l’État de Californie. La plainte pourrait par la suite se muer en class-action, c’est-à-dire que d’autres plaignants pourraient s’y joindre et exiger une réparation de la part de Google.

Quoi qu’il en soit, ce premier plaignant pourrait ne pas se retrouver seul face à Google. De l’autre côté du pays, à Washington DC, plusieurs personnes ont contacté la Federal Trade Commission, chargée entre autres de faire respecter les règles d’éthique aux entreprises américaine, pour lui rappeler que Google violait ainsi son accord signé avec l’agence en 2011. L’accord en question prévoyait entre autres de clarifier et de respecter « la manière dont sont collectées et utilisées les données, et les domaines dans lesquels les utilisateurs peuvent contrôler la récolte, l’utilisation ou la diffusion de leurs données ».