Accueil » Actualité » La NASA dévoile des images de la sonde OSIRIS-REx en action sur l’astéroïde Bénou

La NASA dévoile des images de la sonde OSIRIS-REx en action sur l’astéroïde Bénou

La sonde OSIRIS-REx a atterri hier sur l’astéroïde Bénou dans le cadre de la mission de la NASA qui consiste à récupérer des échantillons. Des images de cette mission ont été mises en ligne.

La sonde spatiale, qui a enfin pu approcher l’astéroïde Bénou avec succès, s’est immédiatement mise au travail. Pour rappel, l’objectif de la sonde Osiris-Rex est de récolter des échantillons de l’astéroïde, afin de permettre une analyse en direct des équipes de la NASA. Ces échantillons seront ensuite rapatriés sur Terre pour procéder à des analyses plus poussées. Les scientifiques de la NASA pensent que cette mission va permettre de récolter des informations cruciales sur l’histoire de notre système solaire, son évolution, mais également sur les origines de la vie.

La sonde OSIRIS-REx. Crédits : YT/NASA
La sonde OSIRIS-REx. Crédits : YT/NASA

Après un atterrissage compliqué, mais couronné de succès, la sonde OSIRIS-REx a donc pu commencer son office. La NASA a dévoilé une vidéo montrant la sonde à l’œuvre. On la voit prélevant des extraits de roche sur le sol de l’astre. Il n’est pour le moment pas possible de confirmer si OSIRIS-REx a effectivement prélevé les premiers échantillons avec succès. Il faudra attendre ce weekend pour que les scientifiques puissent mesurer si l’appareil a effectivement des prélèvements dans ses conteneurs.

OSIRIS-REx : Les premiers prélèvements auraient déjà été effectués, réponse définitive ce weekend

D’après ces premières images mises en ligne sur Youtube, les scientifiques se sont déclarés optimistes quant à la réussite des premiers prélèvements. « D’après l’analyse des images en notre possession, il semble que la collecte d’échantillons se soit bien déroulée, comme nous le pensions. […] Je pense que les chances que nous ayons déjà de la matière à l’intérieur de la sonde ont fortement augmenté, d’après l’analyse des images » a déclaré Dante Lauretta, l’un des scientifiques en charge de l’étude.

Les images, déroutantes de prime abord, montrent le bras articulé de la sonde en train d’approcher la surface du sol. Ce bras entre ensuite en contact avec la matière rocheuse. Le processus de collection d’échantillons dure environ 5 secondes. Le contact dévoilé dans la vidéo a duré 6 secondes. L’optimisme est donc de rigueur. La réponse devrait nous parvenir très vite, et les premières analyses d’échantillons permettront d’avoir les premiers éléments de réponse sur le bien fondé de cette mission.

NASA : sans la Lune, la vie n’aurait peut-être jamais existé sur Terre

Source : The Verge