Accueil » Actualité » La NASA est forcée de repousser les sorties des astronautes à cause de débris spatiaux

La NASA est forcée de repousser les sorties des astronautes à cause de débris spatiaux

Le report de sortie intervient un jour après qu’un responsable de la NASA ait mis en garde contre un risque élevé de débris en raison de l’essai de missile russe.

La NASA a déclaré qu’une notification de débris qu’elle avait reçue dans la soirée du 29 novembre avait conduit l’agence à reporter la sortie dans l’espace des astronautes Tom Marshburn et Kayla Barron. Les deux avaient prévu de remplacer une antenne sur la poutrelle de la station alors qu’elle vient de perdre la capacité de transmettre des données.

Prise de vue d'une sortie dans l'espace - Crédits : Wikimedia
Prise de vue d’une sortie dans l’espace – Crédits : Wikimedia

« En raison du manque d’opportunité d’évaluer correctement le risque que cela pourrait poser aux astronautes, les équipes ont décidé de retarder la sortie dans l’espace jusqu’à ce que plus d’informations soient disponibles », a précisé la NASA dans un bref communiqué.

L’essai russe est probablement la cause de la présence de débris

Plus tôt en novembre, la Russie a détruit l’un de ses satellites lors d’un test de missile, générant un nuage de débris qui, selon la NASA, avait « augmenté le risque pour la station ». Au point que l’agence spatiale considère que la station aurait pu gravement être endommagée par les 1700 fragments traçables plus un nombre inconnu de pièces plus petites. Quant aux autorités russes, elles rejettent les accusations de l’administration américaine qui qualifie ce geste d’irresponsable.

Mais la Nasa ne fournit aucune description en dehors de l’alerte

Il est important de noter que la NASA n’a pas précisé si les débris détectés étaient attribués ou non à l’essai russe controversé, même si tout le monde le pense. Il faut dire que le manque de soin de cette nation concernant ses initiatives dans l’espace n’est plus à prouver. Seulement un peu plus d’un mois auparavant, l’ISS avait eu sa trajectoire déviée par un propulseur russe.

244, c’est le nombre de sorties dans l’espace dirigées par la NASA depuis que la station internationale opère. Existant depuis 1998, la station vieillissante n’a pu offrir ces plus de 10 sorties annuelles sans un planning bien en place. Espérons que ce planning ne soit pas trop troublé dans les temps à venir.

Source : The Guardian