Accueil » Actualité » Nasa : la capsule Starliner de Boeing n’est pas prête à emmener des astronautes dans l’Espace

Nasa : la capsule Starliner de Boeing n’est pas prête à emmener des astronautes dans l’Espace

Ce ne sont moins de 61 actions correctives que la NASA a décidé d’imposer à Boeing après l’enquête interne qu’elle a menée pour comprendre l’échec de la mission Starliner qui n’avait pas pu s’arrimer à l’ISS.

Image 1 : Nasa : la capsule Starliner de Boeing n'est pas prête à emmener des astronautes dans l'Espace
Crédit : NASA

Lancée fin décembre, la capsule Starliner conçue par Boeing avait adopté une mauvaise trajectoire, ce qui avait conduit à l’échec de son arrimage à la Station Spatiale Internationale. Inquiète, la NASA avait lancé une enquête qui vient de rendre ses conclusions.

La NASA va obliger Boeing à retravailler 61 points concernant sa capsule CST-100 Starliner qui devrait, à terme, envoyer des astronautes vers la Station Spatiale Internationale. Ces modifications importantes constituent un contretemps pour Boeing qui verra toutes les missions Starliner bloquées le temps que l’entreprise corrige l’intégralité de ses défauts.

Ce n’est pas un, mais deux problèmes qu’a rencontrés Starliner durant son vol inaugural. Le premier était un problème d’horloge qui a donc entraîné une propulsion trop longue, gaspillant du carburant et faisant arriver Starliner sur une mauvaise trajectoire. Le second serait apparu à l’entrée dans l’atmosphère. Les propulseurs qui se sont allumés n’étaient pas les bons. Heureusement, les ingénieurs avaient modifié le comportement de la capsule in-extremis évitant ainsi son crash. La NASA n’est pas satisfaite du niveau de qualité de Starliner, malgré les déclarations de Boeing annonçant être prêt pour un second vol.

Les problèmes de Boeing laissent SpaceX prendre de l’avance

Starliner devait envoyer ses premiers astronautes vers l’ISS cette année. Ce ne sera probablement pas le cas, la NASA ayant été très stricte avec Boeing pour assurer le succès des missions à venir. C’est donc une opportunité pour SpaceX qui dispose maintenant d’une longueur d’avance substantielle sur son concurrent au point non seulement d’envoyer les 2 premiers astronautes de la NASA vers l’ISS dans les prochains mois, mais également d’avoir pris de l’avance dans le domaine du tourisme spatial. Récemment, l’entreprise d’Elon Musk a signé deux accords avec Space Adventures et Axiom Space pour respectivement envoyer des touristes en orbite haute et passer 10 jours à bord de la Station Spatiale.

Source : BGR