Accueil » Actualité » La NASA propose à des étudiants de modéliser un futur rover lunaire

La NASA propose à des étudiants de modéliser un futur rover lunaire

La NASA recherche de jeunes ingénieurs pour l’aider à concevoir un nouveau concept de robot lunaire. Celui-c ci devra être capable d’effectuer une mission d’excavation sur la Lune.

Le Lunabotics Junior Contest est un concours issu d’une collaboration entre la NASA et Future Engineers. Celui-ci demande aux étudiants de concevoir un robot capable de creuser et de déplacer une certaine quantité de sol lunaire, aussi appelé régolithe. Une fois la matière extraite, il doit être capable de la transporter, puis de la déposer dans un conteneur dédié.

Concours Lunabotic Junior - Crédit : NASA
Concours Lunabotic Junior – Crédit : NASA

La NASA compte ainsi sur l’esprit créatif des plus jeunes, afin de redynamiser la recherche spatiale. Mike Kincaid, administrateur associé de la NASA, déclare ainsi : « L’extraction de ressources dans l’espace lointain nécessitera de l’innovation et de la créativité, et les étudiants font partie des penseurs les plus créatifs« . L’agence américaine attend ainsi les propositions qui seront faites  par les plus jeunes avec impatience. « J’ai vraiment hâte de voir les conceptions qu’ils soumettront à Lunabotics Junior. » ajoute ainsi Kincaid.

NASA : les gagnants pourront discuter avec des experts de l’agence spatiale américaine

Les élèves doivent imaginer un robot dont les dimensions ne dépassent pas 1,5 m sur 2 m. Le robot doit être capable de creuser et de déplacer du régolithe lunaire. Mais les candidats devront également choisir entre deux différents axes de conception. La première possibilité est de déplacer de grandes quantités de régolite par voyage. La seconde consistant à en transporter une quantité réduite, répartie sur nombre de trajets plus important.

Enfin, les étudiants devront proposer des solutions concernant de possibles infiltrations de poussières dans le mécanisme. Le régolithe lunaire joue un rôle essentiel dans le cadre de la colonisation lunaire.Il pourrait être utilisé pour créer du béton lunaire, réduisant ainsi la quantité et le coût des matériaux qui doivent être transportés depuis la Terre. Cette poussière lunaire permet également aux astronautes de l’ISS d’imprimer des pièces 3D faites de régolithe. Plus étonnant encore, l’ESA envisage de transformer cette matière en oxygène.

Les quatre finalistes de chaque catégorie gagneront une session virtuelle avec un expert de la NASA. Le gagnant du concours sera annoncé le 29 mars 2022 et se verra offrir une discussion virtuelle avec Janet Petro, directrice du Kennedy Space Center de la NASA en Floride. La NASA et Future Engineers recherchent également des volontaires pour aider à tirer les candidatures dans tout le pays.

Source : nasa.com