Accueil » Actualité » La NASA travaille sur des robots capables de détecter des extraterrestres sous-marins

La NASA travaille sur des robots capables de détecter des extraterrestres sous-marins

La Nasa vient d’octroyer près de 575 000 euros à une équipe d’ingénieurs du programme Innovative Advanced Concepts. La mission : développer de minuscules drones capables d’aller sonder les océans de planètes lointaines, à la recherche de vie extraterrestre.

Les robots SWIM illustrés © NASA/JPL-Caltech
Les robots SWIM illustrés © NASA/JPL-Caltech

La Nasa développe actuellement de petits robots qui iront plonger dans les mers souterraines d’autres mondes. Les lunes de notre système solaire, comme Europe, située autour de Jupiter ou Encelade, autour de Saturne, abritent des océans « cachés » qui méritent d’être fouillés à la recherche de vie extraterrestre. L’agence spatiale finance le développement et les tests d’un prototype à faible coût.

À la recherche d’extraterrestres sous-marins

Certains des endroits les plus prometteurs pour rechercher une vie extraterrestre au-delà de la Terre sont les océans, qui se trouvent sous d’épaisses coquilles glacées sur d’autres mondes. La Nasa finance des recherches pour développer de minuscules robots nageurs capables de plonger dans ces profondeurs sombres, à la recherche d’extraterrestres marins.

Pour explorer ces environnements complexes et lointains, l’ingénieur de la Nasa Ethan Schaler développe ainsi des drones aquatiques de la taille d’un téléphone portable. Dans un communiqué, la Nasa indique que l’ingénieur a d’ores et déjà obtenu un financement pour créer et tester ses prototypes, nommés Sensing With Independent Micro-Swimmers (SWIM).

À lire : La lune de Jupiter, Europa, pourrait être une planète habitable

« Grâce à cet essaim de petits robots nageurs, nous serons en mesure d’explorer un volume d’eau océanique beaucoup plus important. Avoir plusieurs robots collectant des données dans la même zone nous permettra d’améliorer nos mesures » a déclaré Schaler dans un communiqué.

Le projet vient de recevoir 600 000 $ dans le cadre d’un deuxième cycle de financement du programme Innovative Advanced Concepts de la Nasa. En revanche, il faudra attendre un certain temps avant que ces petits robots ne puissent aller plonger au sein d’un océan extraterrestre. Le concept n’est actuellement attaché à aucune mission de la Nasa, même si la prochaine mission Europa Clipper sur la lune jovienne fournira certainement de précieuses données. L’arrivée de Clipper est prévue sur Europa en 2030, avec un décollage en 2024.

Source : Nasa