Accueil » Actualité » La nouvelle Surface Go est une tannée à réparer

La nouvelle Surface Go est une tannée à réparer

Les “démonteurs” d’iFixIt ont déjà passé la Surface Go au bistouri afin d’étudier ses entrailles. La nouvelle tablette abordable de Microsoft, à l’instar des autres appareils de la gamme, est difficile à réparer.

Image 1 : La nouvelle Surface Go est une tannée à réparer

La Surface Go est équipée d’un écran de 10 pouces d’une résolution de 1800 x 1200 pixels. La tablette est propulsée par un processeur Intel Gold 4415Y et un processeur graphique Intel HD Graphics 615 intégré. Sa mémoire est à choisir entre 4 Go et 8 Go et le stockage interne oscille entre 64 et 128 Go. En plongeant plus profondément au cœur des composants de la Go, les testeurs ont remarqué que bien que la circuiterie de la tablette soit très encombrée, elle ne possède pourtant pas de caloduc. Ils ont noté aussi que, sans vraiment être facile d’accès, la Surface Go est légèrement plus simple à démonter que ses prédécesseurs. La batterie, d’une capacité de 26 Wh, est moins difficile à remplacer. Si vous arrivez à démonter l’écran et à venir à bout de la colle qui retient la batterie, celle-ci peut être débranchée sans avoir à retirer la carte mère.

Le démontage de la carte mère se révèle en revanche fastidieux, et serait impossible sans une bonne dose de savoir-faire et les outils adéquats. Les testeurs se sont plaints des trop nombreuses couches de protection qui rendent difficile l’observation de tous les périphériques. En conclusion de ce démontage, iFixIt se montre très critique à l’égard de la Surface Go, dans le domaine de l’évolutivité tout du moins, puisque Microsoft présente la tablette hybride comme étant capable de remplacer un PC. Mention négative pour la difficulté d’accès aux composants et pour la batterie difficile à décoller. Acheteurs potentiels, vous êtes prévenus, la Go ne brillera ni par sa durée de vie, ni par son évolutivité. Elle obtient au final une note de 1 sur 10 en matière de démontage / réparabilité sur le site d’iFixit.

>> À lire : Microsoft présente la Surface Hub 2