Accueil » Actualité » La planète Mars aurait eu des anneaux dans le passé

La planète Mars aurait eu des anneaux dans le passé

En étudiant les deux lunes de Mars, les scientifiques en arrivent à la conclusion que la planète rouge pourrait avoir eu des anneaux peu après sa formation comme ceux que l’on observe autour de Saturne. Peut-être même à plusieurs reprises.

Image 1 : La planète Mars aurait eu des anneaux dans le passé
Crédits : NASA

On note en ce moment un intérêt croissant pour la planète rouge, puisque la Chine et les Émirats Arabes Unis se lancent à sa conquête. S’il est depuis longtemps considéré, comme c’est le cas pour la Lune, que les 2 satellites de Mars ont pu lui être arrachés par une collision avec un autre corps céleste, une nouvelle étude semble montrer qu’ils sont en réalité le résultat d’un anneau qui entourait autrefois la planète.

Mars a encore bien des secrets

Deimos et Phobos sont les 2 lunes de Mars. Leur étude, et plus particulièrement celle de leurs orbites, a amené les scientifiques à établir une théorie selon laquelle la planète rouge aurait par le passé été entourée d’anneaux. En effet, l’orbite de Deimos est très légèrement désaxée par rapport à celle de l’équateur martien. Cet écart de 1,8° pourrait, selon les scientifiques, s’expliquer par la présence d’une autre lune qui aurait été repoussée progressivement par la présence de ces anneaux.

Cette hypothétique lune, 20 plus massive que Phobos aurait quitté l’orbite martienne il y a 3 à 5 milliards d’années. Il ne reste donc que peu d’éléments pour l’attester. Toutefois, l’agence spatiale japonaise prévoit de lancer une mission d’exploration des deux satellites de Mars en 2024. Cinq ans plus tard, elle devrait rapporter sur Terre les premiers échantillons de Phobos. Leur étude, ainsi que celle des échantillons que devraient rapporter les missions européennes et américaines d’exploration de Mars, permettra de déterminer l’origine de ces lunes.

Phobos n’est pas en reste. En effet, le satellite qui pourrait servir de base pour l’exploration martienne se rapproche de Mars de 1,8 cm chaque année. À ce rythme, dans une centaine de millions d’années, la force gravitationnelle devrait étirer le satellite. Les débris se retrouveront alors en orbite autour de la planète rouge lui offrant ainsi un anneau. Toutefois, il est probable que ceux-ci finissent par s’agglomérer et former une nouvelle Lune. Cela s’est peut-être même déjà produit par le passé, possiblement même plusieurs fois.

Source : BGR