Accueil » Actualité » La planète naine Cérès aurait un océan souterrain

La planète naine Cérès aurait un océan souterrain

La planète naine Cérès n’aurait peut-être pas une composition uniquement rocheuse comme les astronomes le pensaient jusqu’à présent. Les scientifiques parlent même d’un « monde océanique », selon de nouvelles études publiées dans Nature Astronomy et Nature Geoscience.

Image 1 : La planète naine Cérès aurait un océan souterrain
Crédit : NASA / JPL-Caltech / UCLA / MPS / DLR / IDA

Cérès a changé de désignation au fil des décennies et des avancées en recherche astronomique et en exploration spatiale. Initialement considérée comme une planète à sa découverte en 1801, elle a ensuite été définie comme étant un astéroïde. Les scientifiques ont finalement confirmé qu’il s’agit en réalité d’une planète naine. D’ailleurs, c’est la seule planète naine du Système solaire interne qui démarre au Soleil et s’arrête à l’orbite de Jupiter. De plus, il s’agit du plus grand objet céleste au sein de la ceinture d’astéroïdes localisée entre Mars et Jupiter.

Cérès, « un monde océanique »

Cérès a toujours suscité un grand intérêt auprès des scientifiques. Depuis son décollage en 2007, la sonde spatiale Dawn de la NASA a pour objectif de l’étudier du mieux possible. En 2017, elle se situait à 385 kilomètres de la surface et les astronomes ont continué à la rapprocher. Les premières images capturées par Dawn révélaient l’existence de dizaines de volcans.

Les scientifiques ont fait une grosse découverte à propos de Cérès. Ils ont identifié pour la première fois en dehors de la Terre la présence d’hydrohalite qui est du chlorure hydraté de sodium naturel. Selon la scientifique Maria Cristina De Sanctis, « nous pouvons maintenant dire que Cérès est une sorte de monde océanique, comme le sont certaines lunes de Saturne et Jupiter ».

Des réservoirs d’eau salée seraient enfouis sous le cratère Occator vieux de 20 millions d’années. Cette découverte est très importante pour les exobiologistes, car l’eau est l’élément indispensable à toute forme de vie, terrestre ou extraterrestre. C’est d’ailleurs pour cette même raison que la NASA vient d’envoyer le rover Perseverance en direction de Mars.

Source : Phys.org