Accueil » Actualité » La première course de drones contrôlés par ondes cérébrales

La première course de drones contrôlés par ondes cérébrales

Image 1 : La première course de drones contrôlés par ondes cérébrales

Seize étudiants de l’Université de Floride ont participé à une course de drone particulière le 22 avril dernier. En effet, au lieu d’une manette de contrôle, ils ont piloté les petits aéronefs avec leurs cerveaux.

La première course de drones contrôlés par ondes cérébrales

Chaque pilote porte un casque EEG (électroencéphalogramme) destiné à mesurer l’activité électrique de son cerveau. Comment ça marche ? Le pilote est supposé se concentrer sur un mouvement spécifique et c’est ensuite un algorithme qui traduit sa pensée et commande le drone grâce à une connexion sans fil. Contrairement aux autres courses où les drones dépassent les 100 km/h, les petits appareils avancent lentement.

Les ondes cérébrales ouvrent de nouvelles perspectives

L’année dernière, au sein du projet Brainflight, des chercheurs européens ont déjà expérimenté ce principe. Lors d’un test, ils ont démontré qu’il est possible de contrôler un drone par la pensée. L’équipe est convaincue que cette technologie pourrait être utilisée sur les avions de ligne. Néanmoins, les possibilités ne se limitent pas au pilotage de drones. Récemment, un tétraplégique a pu réaliser des mouvements compliqués suite à l’installation d’une puce bionique au niveau de son cortex.

Initiateur de cette course, le professeur Juan Gilbert espère démocratiser l’utilisation des interfaces neuronales pour contrôler les objets quotidiens de la vie. Afin d’accélérer le développement de cette technologie, il compte organiser une course annuelle qui réunirait les différentes universités du pays.

Image 2 : La première course de drones contrôlés par ondes cérébrales

Image 3 : La première course de drones contrôlés par ondes cérébrales