Accueil » Actualité » La PS4 est « un PC suralimenté », selon son concepteur

La PS4 est « un PC suralimenté », selon son concepteur

Image 1 : La PS4 est "un PC suralimenté", selon son concepteur

La PlayStation 4 sera bientôt dévoilée, à l’E3 normalement. Depuis son annonce il y a deux mois, nous savons simplement qu’elle existe. Sony n’avait alors donné aucun détail. Architecte de la machine, Mark Cerny comble un peu ce vide aujourd’hui en disséminant quelques éléments dans une interview accordée à nos confrères de Gamasutra.

Tout d’abord, la PS4 ne sera pas une évolution de la PS3. Ce sera un système totalement nouveau pour Sony. Repensée depuis la base, la console abandonne le processeur Cell qui anime la PS3. « Il offrait une performance énorme, mais pour atteindre cette puissance, il fallait vraiment l’étudier et apprendre les manières uniques de l’utiliser », explique Mark Cerny. Avec la PS4, « nous ne voulions pas que ce soit un casse-tête que les développeurs aient besoin de résoudre pour fournir des titres de qualité », poursuit-il.

Une architecture X86

Quelle architecture adoptera donc la PS4 ? Et bien tout simplement la même que la vraisemblable Xbox 720, à savoir une base X86, la même que l’on trouve dans les ordinateurs. Mark Cerny décrit ainsi la PS4 comme étant un « PC suralimenté » dont fait partie un bloc de 8 Go de mémoire vive en GDDR5 que se partagent le processeur central (CPU) et le processeur graphique (GPU). Avec une telle architecture, Mark Cerny espère bien que les développeurs pourront aller au-delà des possibilités naturelles de la machine en mettant en place un développement asynchrone en exploitant la puissance du GPU pour des tâches autres que le rendu graphique, comme la modélisation physique, par exemple.

Le plus gros line-up PlayStation

Avec une facilité de développement accrue, Mark Cerny est allé jusqu’à annoncer que cela donnerait l’occasion aux studios de produire de nombreux jeux pour le lancement de la console. Selon lui, la PS4 disposera d’un line-up« plus large que ceux des PlayStation précédentes. » En substance de cette interview, Mark Cerny veut affirmer que la PS4 va gommer toutes les erreurs de la PS3 qui avait conduit à un lancement difficile.

La guerre des consoles sera donc peut-être plus égale cette fois-ci. La prochaine Xbox devrait être présentée le 21 mai prochain. Si son système est proche de la PS4, le choix entre l’une ou l’autre sera sans doute déterminé par les exclusivités, les périphériques ou encore les services proposés par chacune d’entre elles.