Accueil » Actualité » La publicité Google Stadia : ridicule ou brillante, à vous de voir

La publicité Google Stadia : ridicule ou brillante, à vous de voir

Pour le lancement de Stadia, Google a réalisé une publicité à la fois déjantée, ridicule et drôle pour vanter les mérites de sa plateforme de cloud gaming. À travers de courtes scènes au ton décalé, un vendeur (Reggie Watts) illustre chacune des caractéristiques du service.

À l’occasion du lancement de sa plateforme de cloud gaming, Google lance une publicité insolite pour vanter les mérites de Stadia. Décalée à en devenir parfois ridicule, la bande-annonce vous fait voyager dans le monde merveilleux et acidulé du cloud gaming selon Google. Les plus médisants diront que les scénaristes eux aussi étaient dans le cloud au moment de l’écriture, mais la publicité surprend et fait même rire parfois. 

Image 1 : La publicité Google Stadia : ridicule ou brillante, à vous de voir

Le voyage débute dans une boutique dans laquelle Reggie Watts du Late Late Show joue le rôle d’un vendeur fou. Un client s’approche de lui pour poser une question, mais avant qu’il n’ait pu terminer, le vendeur présente Stadia comme une nouveauté révolutionnaire qui défie la logique. C’est de « l’électricité dans l’air ! » ajoute-t-il , avant de s’envoler avec son client pour un monologue de 2 minutes rythmé par de courtes scènes qui présentent chacune des caractéristiques. Voyez par vous-même :

Au début des années 90, Sega avait lancé plusieurs campagnes publicitaires complètement décalées pour faire connaitre sa console Mega Drive, et se faire une place face à la domination de la Super Nintendo. Google semble avoir choisi une stratégie similaire. Son trailer de lancement a bien suscité des réactions, mais pas celles que la firme attendait.

Stadia : prise en main du cloud gaming de Google, faut-il s’y abonner ?

Sur YouTube, la plupart des commentaires concernent le lancement raté du service de cloud gaming. De nombreux joueurs n’ont pas reçu leur code d’activation pour le lancement du service. Malgré les promesses de Google, d’autres n’ont pas pu obtenir le nom d’utilisateur qu’ils avaient réservé, et certains évoquent également un problème de latence. Une colère qui vient s’ajouter à celle qu’avait suscitée la publication de la liste officielle des jeux disponibles sur Stadia. Un line-up assez réduit et qui va devoir s’étoffer si Stadia souhaite réellement concurrencer la Xbox One et la PlayStation 4.

Google Stadia ajoute 10 jeux à son catalogue de lancement

Source : YouTube