Accueil » Actualité » La Russie a envoyé un satellite de surveillance secret en orbite de la Terre

La Russie a envoyé un satellite de surveillance secret en orbite de la Terre

Une fusée russe Soyuz a mis en orbite lundi un satellite militaire top-secret qui serait destiné à surveiller les autres satellites et à prendre des photos de la Terre. Le Kremlin ayant fourni peu de détails, les spéculations vont bon train.

Avec la reprise des tensions entre les différents blocs notamment américains et russes, lorsqu’une activité inattendue se déroule dans l’espace, le monde entier s’interroge et s’inquiète.

Image 1 : La Russie a envoyé un satellite de surveillance secret en orbite de la Terre

Lundi, sans qu’aucun préavis n’ait été donné, une fusée Soyuz, comme celle qui avait subit un sabotage, a décollé du Cosmodrome de Plessetsk situé très au nord du territoire russe et construit pendant la guerre froide pour le lancement potentiel de missiles intercontinentaux vers les États-Unis. Depuis transformé en base de lancement spatial, il a à son actif plusieurs milliers de décollages. Son activité est en augmentation, Baïkonour étant situé au Kazakhstan, la Russie doit maintenant louer la base qui s’y trouve.

Aucune information préliminaire n’avait été donnée par le gouvernement russe, à l’exception des alertes destinées à l’espace aérien concerné par les retombées des pièces de Soyuz au moment de sa séparation. Le Kremlin et Roscosmos, l’agence spatiale russe, ne sont pas très bavards. Le premier parle simplement d’un « satellite à vocation militaire domestique », le second ayant simplement décrit la mission comme couronnée de succès, puisqu’il n’a pas fini comme dans The Walking Dead.

Kosmos-2542 serait un satellite destiné à surveiller le fonctionnement des autres satellites russes. De plus, il embarquerait un équipement optique permettant de produire des images de la surface terrestre. Les informations de trajectoires recueillies révèlent que grâce à l’orbite proche du pôle, ce satellite est capable de couvrir la quasi-intégralité de la Terre en quelques orbites. Une nouvelle plus inquiétante que les satellites de SpaceX qui photobombent une pluie de météorites.

Source : Space