Accueil » Actualité » La Russie confirme que le trou dans Soyouz est bien un sabotage

La Russie confirme que le trou dans Soyouz est bien un sabotage

Image 1 : La Russie confirme que le trou dans Soyouz est bien un sabotage

Elles avaient tout d’abord soupçonné une erreur lors du montage du module, mais désormais les autorités russes semblent définitivement pencher pour l’hypothèse du sabotage.

>> La Chine ouvrira sa propre station spatiale à partir de 2022

La Russie affirme avoir découvert un trou dans son vaisseau Soyouz. Celui-ci est depuis 2011, et l’arrêt de la navette spatiale américaine, le seul véhicule capable d’assurer la relève de l’équipage permanent de la station spatiale internationale. Alors que selon les premières hypothèses, ce trou était dû à une collision avec un minuscule caillou, la Russie était revenue sur ses propos, et avait affirmé que ce sabotage avait eu lieu alors que Soyouz était amarré à l’ISS. Autant dire qu’il y a beaucoup de passage dans ce véhicule, et si les affirmations russes sont vraies, l’enquête pour retrouver l’auteur de ce sabotage risque d’être longue et compliquée.

>> Des astronomes ont découvert Farout, la planète la plus éloignée de la Terre

Bien que l’agence spatiale russe se soit débarrassée de la partie « avariée » du vaisseau, les enquêteurs ont tout de même conservé les parties les plus importantes de sa carlingue. Alors que les tensions entre la Russie, les États-Unis et la Chine sont à leur comble, voilà une affaire qui risque encore un peu plus de mettre le feu aux poudres sur l’échiquier politique international. Les enquêteurs n’ont encore accusé personne nommément, et la NASA comme l’ESA apportent un soutien total aux enquêteurs.