Accueil » Actualité » La Russie piraterait aussi les soldats de l’OTAN

La Russie piraterait aussi les soldats de l’OTAN

Image 1 : La Russie piraterait aussi les soldats de l'OTAN(CC BY-SA 2.0) D’après le Wall Street Journal, la Russie espionnerait l’OTAN en piratant les troupes en poste à proximité de ses frontières. Les soldats de l’OTAN stationnés en Pologne ou dans les pays baltes sont susceptibles d’être surveillés par les services russes. Des pirates à la solde du gouvernement de Vladimir Poutine accèderaient à leurs téléphones ou comptes Facebook, soutirant des données et effaçant les listes de contacts. 

Bien que la Russie a toujours nié de tels agissements, les responsables de l’OTAN ne semblent pas dupes. Ils notent non seulement que les efforts consentis sont très bien coordonnés, mais aussi que l’équipement nécessaire est trop sophistiqué pour une équipe de pirates indépendante. À ce titre, a été découverte une antenne portable utilisée pour hacker les téléphones et des soldats ont rapporté avoir eu à faire à des étrangers très pressants dans leurs questions.

Afin de protéger l’intégrité des opérations, les soldats ont ôté les cartes SIM de leurs téléphones et sont cantonnés dans des périmètres sécurisés.
Pour le moment, ces piratages et supposés actes d’espionnage restent sans gravité, n’ayant provoqué que peu de dégâts. Il s’agirait d’une forme d’intimidation.