Accueil » Actualité » La sécheresse révèle des traces de dinosaures

La sécheresse révèle des traces de dinosaures

Le Texas subit de plein fouet une sécheresse extrême. De quoi révéler des traces de dinosaures vieilles de 113 millions d’années dans le Dinosaur Valley State Park.

Image 1 : La sécheresse révèle des traces de dinosaures
Des traces de dinosaures – Crédit : Dinosaur Valley State Park

Avant d’être colonisée par les humains, notre planète était habitée par des dinosaures. Et nous en avons une nouvelle illustration au Texas, frappé actuellement par une violente sécheresse. Des conditions météorologiques extrêmes qui ont asséché une rivière du Dinosaur Valley State Park. Assez pour révéler de nouvelles traces de dinosaures vieilles d’au moins 113 millions d’années.

En temps normal, la rivière provoque le dépôt de sédiments dans chaque empreinte, ce qui les rend évidemment moins visibles. Mais sans les sédiments, le sol nu montre clairement les traces de dinosaures dans le lit asséché de la rivière. « La plupart des pistes récemment découvertes dans différentes parties de la rivière appartiennent à Acrocanthosaurus. C’était un dinosaure qui, à l’âge adulte, mesurait environ 4,5 mètres et (pesait) près de sept tonnes », indique la porte-parole du parc, citée par CNN.

À lire > Des paléontologues examinent pour la première fois l’anus d’un dinosaure

Un parc riche en traces de dinosaures

Une autre espèce a également laissé de nombreuses parc dans le parc. Il s’agit du Sauroposeido qui mesurerait environ 18 mètres de haut pour un poids de 44 tonnes à l’âge adulte. Les nouvelles empreintes devraient de nouveau disparaître en raison des averses prévues ces prochains jours. « Bien que ces nouvelles empreintes aient été visibles fugacement, découvrir de nouvelles traces de dinosaures dans le parc a fait naître l’émerveillement et l’excitation », s’est félicitée la porte-parole.

Et d’ajouter : « Le Dinosaur Valley State Park continuera de protéger ces pistes vieilles de 113 millions d’années, non seulement pour les générations présentes, mais aussi pour les générations futures. » Ces traces sont évidemment des sources précieuses pour la communauté scientifique. Il y a quelques mois, une découverte notable a été faite dans le Dakota du Nord : un dinosaure fossilisé mort au moment de l’impact de l’astéroïde qui aurait mis fin à l’ère de ses congénères.

Source : CNN