Accueil » Actualité » La sonde Hayabusa 2 a lancé un troisième rover vers l’astéroïde Ryugu

La sonde Hayabusa 2 a lancé un troisième rover vers l’astéroïde Ryugu

Il y a un an environ, l’agence spatiale japonaise posait deux rovers, lancés depuis la sonde Hayabusa 2, sur l’astéroïde Ryugu. C’est désormais au tour de la capsule MINERVA-II2 et de son rover embarqué de se mettre en route vers Ryugu.

Image 1 : La sonde Hayabusa 2 a lancé un troisième rover vers l'astéroïde Ryugu

La JAXA, l’agence spatiale japonaise, a réalisé en septembre 2018 une véritable prouesse : poser deux petits robots bondissants, Minerva 1a et 1b, à la surface de l’astéroïde Ryugu. Les photos de la surface de Ryugu publiées depuis lors sont toutes plus époustouflantes les unes que les autres. Il était prévu que le vaisseau Hayabusa 2 envoie vers l’astéroïde un autre rover, Minerva-II2, mais ce dernier rencontre des problèmes avec son processeur central depuis novembre 2018.

La sonde japonaise Hayabusa 2 s’apprête à décoller vers les étoiles

Un troisième rover envoyé à la surface de Ryugu

Il a toutefois été décidé de procéder à son lancement : il reste une maigre chance que quelques données soient bel et bien recueillies, les communications entre Minerva-II2 et Hayabusa 2 restant fonctionnelles. Seul le CPU du rover ne répond pas. Et même s’il s’avère finalement incapable de retourner des données à la sonde Hayabusa 2, sa descente aidera les scientifiques de la JAXA à évaluer avec précision le champ gravitationnel de l’astéroïde.

Minerva-II2 s’est donc séparé de Hayabusa 2 cette nuit, après que la sonde soit descendue à une altitude de 1 km seulement. Le rover va continuer à orbiter autour de Ryugu pendant quelques jours, descendant peu à peu. Le contact avec l’astéroïde est attendu aux alentours du 8 octobre.

Image

Minerva-II2 a la forme d’un prisme octogonal de 15 cm de diamètre et de 16 cm de haut, pour une masse d’environ 1 kg. Il possède deux caméras, un thermomètre et un accéléromètre. Il est en outre équipé de LEDs (optiques et ultraviolettes) permettant de détecter des particules de poussières. La photo ci-dessous, prise par la caméra optique grand-angle de navigation du vaisseau (ONC-W2), montre Minerva-II2 s’éloignant de Hayabusa 2.

https://pbs.twimg.com/media/EF5BXkMU8AA-zlj?format=jpg&name=small