Accueil » Actualité » La sonde japonaise Hayabusa 2 a ramené des échantillons d’astéroïde sur Terre

La sonde japonaise Hayabusa 2 a ramené des échantillons d’astéroïde sur Terre

La sonde japonaise Hayabusa 2 a ramené des échantillons d’astéroïde après six ans de mission dans l’Espace. La capsule de la sonde contenant les échantillons a atterri dans la nuit de samedi à dimanche au milieu du désert australien.

Un rendu de la sonde japonaise Hayabusa 2
Un rendu de la sonde japonaise Hayabusa 2 – Crédit : DLR German Aerospace Center, CC BY 2.0

L’objectif de la mission Hayabusa 2 lancée en 2014 était de ramener des échantillons d’astéroïde sur Terre. Cette mission est donc un succès puisque la capsule contenant les échantillons a atterri sur la surface de la Terre il y a seulement quelques heures. La communauté des scientifiques et des astronomes est donc en train de célébrer un véritable moment historique. En effet, c’est la deuxième fois dans l’Histoire qu’une sonde ramène des échantillons prélevés sur un astéroïde après la première mission Hayabusa de 2010.

La capsule devrait contenir 100 milligrammes d’échantillons de l’astéroïde Ryugu

La capsule de la sonde Hayabusa 2 est rentrée dans l’atmosphère terrestre dans la nuit de samedi à dimanche. Cela a créé une boule de feu qui a laissé une trace similaire à celle d’une étoile filante. Elle a ensuite atterri dans la zone interdite de Woomera qui est située dans le sud de l’Australie. L’agence d’exploration aérospatiale (JAXA) espère que la capsule contient au moins 100 milligrammes d’échantillons de l’astéroïde Ryugu.

La quantité d’échantillons rapportés sera confirmée une fois que la capsule sera ouverte au Japon. En effet, les scientifiques n’ont pas pu effectuer cette mesure lorsque la sonde était dans l’Espace. Vous pouvez voir ci-dessous les images de l’entrée dans l’atmosphère de la capsule ainsi que la récupération de la capsule par l’équipe au sol.

En septembre 2018, la sonde Hayabusa 2 a réussi la prouesse technique de poser deux rovers, Minerva 1a et 1b, sur l’astéroïde Ryugu. Une année plus tard, la sonde avait lancé un troisième rover, Minerva-II2, en direction de l’astéroïde, mais il n’avait pas pu être opérationnel à cause d’une anomalie. Au total, Hayabusa 2 a effectué deux prélèvements d’échantillons, le 21 février 2019 et le 11 juillet 2019.

La sonde a quitté Ryugu en novembre 2019 pour entamer son trajet de retour vers la Terre. Pendant son voyage, la sonde continuait à transmettre des données aux scientifiques. Ces derniers ont d’ailleurs reçu au mois de mai des clichés de sa surface montrent des zones rougeâtres et des zones bleutées.

La sonde japonaise Hayabusa 2 continue de travailler

Bien que la mission principale de Hayabusa 2 soit un succès, la sonde n’a pas encore terminé son travail. Elle va effectuer plusieurs orbites autour du Soleil pendant 6 ans avant de s’approcher de l’astéroïde 2001 CC21 en 2026. Ensuite, l’objectif principal de la deuxième mission de Hayabusa 2 est de se diriger vers l’astéroïde 1998 KY26 qui a été découvert pour la première fois en 1998 afin de l’analyser. La sonde devrait atteindre cet objectif en juillet 2031 si tout se passe comme prévu.

Source : The Verge