La Terre renferme des particules du Soleil vieilles de 4,5 milliards d’années

La Terre recèle encore des secrets que nous ne connaissons pas. Selon une nouvelle découverte majeure, le noyau et le manteau terrestres sont composés de particules produites par le Soleil il y a 4,5 milliards d’années.

Des chercheurs ont découvert des particules du Soleil vieilles de 4,5 milliards d’années à l’intérieur du noyau de la Terre et dans son manteau. Avant d’arriver à une telle conclusion, les chercheurs ont analysé d’anciennes particules d’une météorite ferreuse. Cela signifie qu’elle a un noyau de fer tout comme notre planète. Étant donné que les chercheurs ne peuvent évidemment pas analyser directement le noyau interne de la Terre, ils se servent des météorites ferreuses qui ont une composition similaire.

La Terre
La Terre – Crédit : Pexels

La météorite en question étudiée par les chercheurs a été découverte en 1927 dans le comté de Washington au Colorado. D’une nature particulièrement rare, les chercheurs estiment que ces météorites ferreuses ne représentent que 5 % des météorites découvertes sur Terre jusqu’à présent. La météorite était composée d’hélium solaire et de néon qui sont des gaz nobles. L’étude des chercheurs a été publiée dans le journal Nature.

Les particules du Soleil dans le noyau interne de la Terre remontent à la formation du Système solaire

Mais alors, comment les particules solaires sont-elles parvenues jusqu’au noyau terrestre ? En fait, les chercheurs pensent que cela s’est produit à la formation du Système solaire qui a eu lieu il y a 4,55 à 4,56 milliards d’années. Le Soleil a toujours émis des particules comme les particules à haute énergie dangereuses qui proviennent de sa partie basse.

Par conséquent, des particules transportées par le vent solaire se sont retrouvées enfermées dans le noyau interne de la Terre. Celui-ci était alors en formation. D’ailleurs, les chercheurs ont précisé dans leur étude que : « le noyau de la Terre a peut-être incorporé des gaz rares solaires ». Après plusieurs millions d’années, ces gaz se sont propagés du noyau au manteau terrestre. D’ailleurs, une récente découverte selon laquelle notre planète possède 5 couches terrestres au lieu de 4 a bouleversé nos connaissances.

Enfin, l’auteur de l’étude Manfred Vogt a expliqué que si le noyau de la Terre contient au moins « 1 à 2 % d’un métal de composition similaire à la météorite du comté de Washington », cela confirme que des particules solaires ont réussi à pénétrer dans le noyau il y a 4,5 milliards d’années. D’ailleurs, même l’être humain serait composé de matériaux d’origine extraterrestre.

Source : Space.com

👉 Vous utilisez Google News ? Ajoutez Tom's Guide sur Google News et sur Whatsapp pour ne rater aucune actualité importante de notre site.

Votre Newsletter Tom's Guide

📣 Souscrivez à notre newsletter pour recevoir par email nos dernières actualités !