Accueil » Actualité » La Tesla Model S dépasse officiellement la barre des 400 miles

La Tesla Model S dépasse officiellement la barre des 400 miles

Pour beaucoup, 400 miles représentent une barre psychologique en ce qui concerne l’autonomie des voitures électriques. La Tesla Model S vient de dépasser cette barre à la norme EPA, sa page a été mise à jour.

Image 1 : La Tesla Model S dépasse officiellement la barre des 400 miles
Crédits : Tesla

Le principal frein à l’adoption massive des véhicules électriques est la peur pour de nombreux acheteurs potentiels de se voir restreints dans leurs déplacements, obligés d’attendre des heures dans une station de recharge ou simplement tomber en panne de batterie au bord de la route. Les constructeurs cherchent donc à augmenter l’autonomie de leurs véhicules autant que possible et bien sûr la puissance de charge, comme avec le Supercharger v3 et ses 250W.

647 km d’autonomie pour la Model S Grande Autonomie Plus

Tesla est assez unique dans son approche des questions d’autonomie, et plus généralement dans la façon dont l’entreprise voit ses véhicules. En mettant très régulièrement à jour le logiciel de l’ordinateur de bord, Tesla va chercher à améliorer l’Autopilot, mais aussi le confort et bien sûr l’autonomie. Le fait de traiter une voiture comme un logiciel permet de s’assurer qu’elle fonctionne de mieux en mieux. Cette approche donne une longueur d’avance à Tesla, ce qui inquiète le président de Volkswagen.

En améliorant ses algorithmes, Tesla grappille petit à petit des kilomètres d’autonomie sans changer quoi que ce soit à son matériel. Aujourd’hui, cette optimisation permet au constructeur d’annoncer fièrement sur son site Internet que la Model S Grande Autonomie Plus est capable de franchir 402 miles en normes EPA, soit 647 kilomètres. Elle est ainsi la première voiture électrique vendue à passer cette barre psychologique.

Il s’agit donc d’une victoire pour Elon Musk qui, on s’en souvient, avait tiré à boulets rouges sur l’EPA lors du précédent test. Selon le patron de Tesla, l’agence aurait laissé le véhicule sous tension pendant une pause, gaspillant 2 % d’énergie. L’EPA avait réfuté ses accusations. Ces 400 miles sont d’autant plus importants que la concurrence se profile. La Lucid Air a prouvé qu’elle était capable de dépasser les 400 miles en conditions réelles. La Xpeng P7 s’est vue attribuer une autonomie de 706 km à la norme NDEC par les autorités chinoises.

Source : InsideEVs