Accueil » Actualité » La tuile « Bureau » rayée de la Surface

La tuile « Bureau » rayée de la Surface

Image 1 : La tuile "Bureau" rayée de la Surface

C’est désormais officiel : le nom de Surface RT est abandonné, au profit du simple patronyme de « Surface ». Malgré la récente sortie de Surface 2, l’appareil continue néanmoins à être commercialisé par Microsoft. Et au passage, l’appareil profite de la mise à jour vers Windows RT 8.1. Ce sont donc 3 produits qui sont désormais commercialisés dans la gamme Surface : Surface (sous Windows RT), Surface 2 (sous Windows RT également) et Surface Pro 2 (sous Windows 8.1 Professionnel).

Image 2 : La tuile "Bureau" rayée de la Surface

En outre, les appareils sous Windows RT perdent un élément qui peut paraître anodin, mais qui est pourtant important : la tuile Bureau. La tablette, qui démarre automatiquement sur l’écran d’Accueil Modern UI, « cache » donc l’accès au Bureau. Une façon comme une autre pour Microsoft de pousser ses utilisateurs à abandonner peu à peu le Bureau, au profit d’une interface entièrement tactile. Il restera néanmoins possible d’accéder au Bureau via la Charms Bar (ou barre des Talismans) et en cliquant sur l’icône Accueil.

Commercialisée au prix de 339 €, la tablette Surface dispose d’un processeur ARM Tegra 3 et d’un écran offrant une définition de 1366 x 768 pixels. Bien évidemment moins puissante que la nouvelle Surface 2, qui propose quant à elle un Tegra 4 et une définition en 1080p, la première version n’en reste pas moins un produit moins cher de 100 €. La tablette intègre la suite bureautique Office (dont le nouvel Outlook), et permet d’accéder à l’ensemble des applications Modern UI du Windows Store.