Accueil » Actualité » L’accident entre une sonde de la NASA et un météorite expliqué 3 ans après

L’accident entre une sonde de la NASA et un météorite expliqué 3 ans après

Image 1 : L'accident entre une sonde de la NASA et un météorite expliqué 3 ans aprèsL’agence spatiale américaine a rapporté que sa sonde spatiale Lunar Reconnaissance Orbiter (LRO) a subi l’impact d’un météorite de faible densité en octobre 2014. Cependant, le choc n’a pas occasionné de dégâts majeurs et la sonde spatiale continue à être opérationnelle. Maintenant, on en sait plus sur cet événement.

Les scientifiques ont découvert l’incident après avoir reçu une photo altérée provenant de l’engin spatial. Ils en ont conclu que cette distorsion a été provoquée par un mouvement brusque d’une des deux caméras à angle étroit. Les soupçons des scientifiques se sont d’abord tournés vers les équipements de la sonde spatiale comme les panneaux solaires ou l’antenne. Mais après avoir mené des tests, ils sont finalement arrivés à la conclusion que la caméra a été frappée par un météorite de faible densité. Ils sont même allés plus en exploitant les données qui tournent autour de cet incident.

 Le modèle informatique qui a servi au diagnostic des caméras s’est révélé d’une aide précieuse. Ainsi, le météorite était une chondrite d’une densité de 2,7 grammes / cm3 et qui se déplaçait à une vitesse de 7 kilomètres par seconde.

> > >  Lire aussi L’ISS a connu une étrange panne qu’il a fallu réparer dans l’Espace