Accueil » Actualité » L’Allemagne vise la Lune

L’Allemagne vise la Lune

Image 1 : L'Allemagne vise la LunePT Scientists veut faire poser un autre Rover sur la lune

Comme les 15 autres équipes en lice pour le Google Lunar X-Prize qui permettra de gagner 30 millions de dollars, PT Scientists s’est donné pour mission de poser un véhicule sur la Lune, de parcourir plus de 500 mètres sur la surface lunaire et de transmettre une image haute-définition vers la terre. Pour cela, l’équipe collabore d’un côté avec le constructeur automobile allemand Audi ─ en charge de développer le Rover lunaire, et avec le courtier Spaceflight Industries, chargé d’assurer le lancement en véhicule commercial de l’autre. Reste alors à déterminer la société de fusée.

La première équipe qui réussira à poser un Rover sur la lune, toutes conditions respectées, recevra le grand prix de 20 millions dollars, tandis que la deuxième équipe qui y arrivera aura la seconde place et un chèque de 5 millions de dollars. Des sommes supplémentaires seront versées si les équipes réussissent à dépasser les limites proposées comme une distance supplémentaire parcourue, la détection de glace ou encore la visite des sites Apollo.

Site d’alunissage à 2 kilomètres au moins du Rover d’Apollo 17

Pour PT Scientists, l’ultime objectif est d’amener les Rovers sur le site que l’astronaute de la mission Apollo 17 a exploré durant son séjour sur la lune entre le 11 décembre et le 14 décembre 1972. Techniquement, l’équipe espère poser leur sonde à peu près entre 3 et 5 km de là où s’est posé le vaisseau Apollo 17, dans la Vallée de Taurus-Littrow.

Leur véhicule vont ensuite se rapprocher à 200 mètres du Rover Apollo pour inspecter ce dernier à distance, comme le veut les guides de préservation de la NASA selon lesquels, aucun vaisseau ne devra se poser à moins de 2 kilomètres et ne doit se rapprocher à moins de 200 mètres du site Apollo. Il s’agit d’un site en héritage que la NASA veut encore préserver en postérité.

À cette distance, les sondes devraient être capables d’analyser le véhicule lunaire et déterminer l’état dans lequel il est sous l’effet des intenses radiations, des températures extrêmes et de micrométéorites.

>>> Lire aussi Selon ces chercheurs la Lune était un océan de magma

Parmi les exigences de Google Lunar X-Prize figure également l’arrivée des sondes sur la lune courant 2017. Cela permettra de lever tous les doutes sur la théorie de conspiration…

Image 2 : L'Allemagne vise la LuneImage 3 : L'Allemagne vise la Lune