Accueil » Actualité » L’Apple Car pourrait utiliser la plateforme E-GMP de Hyundai

L’Apple Car pourrait utiliser la plateforme E-GMP de Hyundai

L’analyste Ming-chi Kuo de TF Securities a corroboré les informations selon lesquelles Apple et Hyundai travaillent ensemble sur une voiture électrique, que l’on connait sous son nom de code, le projet Titan.

Kuo aurait affirmé que la première voiture d’Apple sera basée sur la plateforme E-GMP de Hyundai. Cette nouvelle plateforme permettra notamment aux voitures électriques de Hyundai et Kia de se recharger entre elles.

E-GMP Hyundai - Hyundai Motor Group / YouTube
E-GMP Hyundai – Crédit : Hyundai Motor Group / YouTube

Hyundai a récemment créé une polémique en confirmant négocier avec Apple pour produire la voiture, avant de se rétracter quelques heures plus tard. Cependant, ce partenariat entre les deux entreprises ne serait pas qu’hypothétique.

Selon Kuo, Hyundai Mobis pourrait finir par être responsable de la conception et de la production des composants, tandis que sa marque Kia fabriquera la voiture Apple dans son usine américaine. Pour ceux qui ne le savaient pas, les voitures Kia et Hyundai font partie du même conglomérat, appelé Hyundai Motor Group.

La plateforme E-GMP de Hyundai pour l’Apple Car ?

Lors de la présentation de la plateforme E-GMP pour ses véhicules électriques, Hyundai avait annoncé que les futures voitures électriques Hyundai et Kia pourraient se recharger l’une l’autre. En effet, en utilisant une nouvelle unité de contrôle de charge intégrée (ICCU) au lieu d’un chargeur embarqué classique, ces véhicules électriques de nouvelle génération seront dotés d’une fonctionnalité vehicle-to-load (V2L).

De plus, Hyundai promet de réduire le nombre de composants de 60 %. Enfin, tous les véhicules électriques basés sur l’E-GMP offriront une autonomie de 500 km ou plus. Kuo suggère qu’Apple commercialisera le véhicule comme un modèle « très haut de gamme« , ce qui n’est pas vraiment une surprise quand on voit les autres produits de la firme de Cupertino.

Le rapport de Kuo vient alors contredire celui de Reuters, qui rapportait que les perspectives d’un accord s’étaient assombries à cause des avis divergents des dirigeants de Hyundai concernant un partenariat avec la pomme. Le constructeur automobile émettrait des réserves à devenir fabricant sous contrat pour une autre marque. Quoi qu’il en soit, il faudra attendre encore de nombreuses années avant de voir l’Apple Car sur les routes.

Source : AppleInsider