Accueil » Actualité » L’Autopilot de Tesla est mis hors de cause dans l’accident mortel

L’Autopilot de Tesla est mis hors de cause dans l’accident mortel

Image 1 : L’Autopilot de Tesla est mis hors de cause dans l’accident mortel

Hier, les autorités américaines ont innocenté Tesla dans l’accident mortel qui avait eu lieu en mai 2016. L’enquête qui avait été ouverte par la National Highway Traffic Safety Administration a blanchi le système d’assistance à la conduite de Tesla baptisé Autopilot.

Depuis plusieurs mois, Tesla fait face à des critiques qui remettent en cause l’efficacité de son système d’assistance à la conduite. A l’origine de ces critiques , on retrouve la suite de plusieurs accidents impliquant l’Autopilot. L’accident le plus grave étant celui du 7 mai 2016 qui a entrainé la mort du conducteur.

Le conducteur d’une Tesla avait trouvé la mort en entrant en collision avec un poids lourd sur une route de Floride. Il s’est avéré que le système Autopilot était activé lors de l’accident , ce qui a créé des suppositions.

Toutefois, d’après l’enquête, aucun défaut n’a été trouvé sur le logiciel qui fonctionnait normalement. L’accident serait plutôt le résultat de plusieurs facteurs humains. En effet, l’automobiliste n’avait pas les mains posées sur son volant au moment des faits.

Par ailleurs, d’après les études qui ont été faites, les accidents de voitures Tesla ont été diminués de 40 % depuis l’installation de l’Autopilot, de quoi rassurer Elon Musk et les actionnaires.

>>>>>>> Lire aussi : Tesla a (presque) manqué ses obectifs de vente en 2016

Image 2 : L’Autopilot de Tesla est mis hors de cause dans l’accident mortel