Accueil » Actualité » L’avis de Steve Wozniak sur Boot Camp

L’avis de Steve Wozniak sur Boot Camp

Vous savez déjà que Boot Camp permet l’installation de Windows sur les derniers ordinateurs Mac, on en entend assez parler comme cela. Cependant, alors que quelques utilisateurs avaient montré leur mécontentement face à cette introduction du monde des PC dans leurs chers ordinateurs blancs, on apprend aujourd’hui que certains grands noms de l’histoire d’Apple n’entendent pas Boot Camp de la même oreille que tout le monde, notamment Steve Wozniak, cofondateur d’Apple

En 1975, deux jeunes fans d’électronique et de nouvelles technologies créent, dans leur garage, leur premier ordinateur entièrement assemblé à la main. Cette première création allait donner vie à une petite entreprise, qui allait plus tard devenir une multinationale : Apple Computer. Les deux jeunes hommes, Steve Jobs et Steve Wozniak, sont aujourd’hui un peu plus vieux et un peu plus barbus qu’il y a trente ans, mais surtout ne sont plus vraiment en accord sur tout, tant et si bien que Steve Wozniak ne fait aujourd’hui plus partie d’Apple. Ainsi, lorsque Steve Jobs annonce que Boot Camp offrira une nouvelle perspective d’avenir pour les ordinateurs d’Apple, son homonyme Steve Wozniak se contente de répondre qu’il n’est pas très intéressant de devoir redémarrer son ordinateur Apple pour le lancer sous Windows quand des logiciels de virtualisation existent depuis bien longtemps. Pour Wozniak, l’intérêt de Boot Camp est largement limité par l’utilisation de Virtual PC, qui permet depuis déjà longtemps de lancer dans une fenêtre le système d’exploitation de Microsoft sans avoir à relancer la machine. Et si de nombreux ralentissements sont constatés à cause de l’émulation, la solution reste selon lui plus viable que Boot Camp. Voilà donc pourquoi il affirme que Boot Camp ne sera pas selon lui un argument suffisant pour faire fléchir les utilisateurs de PC et les inciter à se munir d’un Mac.

Steve Jobs et Steve Wozniak ne sont cependant plus en très bon terme depuis quelques années. Alors que ce dernier quittait la firme à la Pomme neuf ans après sa création, Steve Jobs a lui refusé d’écrire la préface du livre autobiographique de Wozniak, intitulé “iWoz”.

Source : Generation NT