Accueil » Actualité » Le capteur d’empreintes va-t-il être remplacé par un capteur cardiaque

Le capteur d’empreintes va-t-il être remplacé par un capteur cardiaque

De plus en plus de gadgets connectés suivent déjà le rythme cardiaque et il se pourrait que cette mesure devienne une clé biométrique unique. Les recherches sont toujours en cours à l’Université d’État de Birmingham à New York.

Image 1 : Le capteur d'empreintes va-t-il être remplacé par un capteur cardiaque

L’authentification par rythme cardiaque offre l’avantage d’être plus unique qu’une empreinte digitale même si l’être humain peut afficher des irrégularités en étant nerveux ou fatigué. D’autre part, la technologie est moins gourmande en ressource lorsqu’il s’agit de traiter le battement de cœur sur un smartphone par exemple. En effet, d’autres méthodes impliquent un passage par des couches de cryptage d’après Zhanpeng Jin, l’un des chercheurs américains.

> > > Lire aussi Apple pourrait bien réinventer son capteur d’empreinte sur le prochain iPhone

Avec le regain d’intérêt pour l’authentification multifacteur, il n’est pas à écarter que cette technologie trouvera sa place dans un futur proche. Les internautes peuvent alors accéder à leur compte ou à leur appareil mobile d’après le battement de leur cœur.

Un dispositif portable ou plus précisément un bracelet connecté appelé Nymi, utilise déjà l’authentification par rythme cardiaque aux côtés de la Touch ID d’Apple. Il transmet la clé biométrique par Bluetooth ou NFC. Son application sur différents périphériques et logiciels pour mobile est donc très large.