Accueil » Actualité » Le chien robot de Boston Dynamics fait respecter la distanciation sociale à Singapour

Le chien robot de Boston Dynamics fait respecter la distanciation sociale à Singapour

Boston Dynamics s’illustre à nouveau dans la lutte contre le Covid-19. Le robot-chien Spot patrouille dans un parc de Singapour pour s’assurer que les mesures de distanciation sociale sont bien respectées.

Comme presque partout dans le monde, Singapour est durement touchée par la pandémie de Covid-19. Avec plus de 20 000 malades pour seulement 5,6 millions d’habitants, la cité-État est même l’une des zones où le taux de contamination est le plus élevé. Pour limiter la propagation du virus, les autorités ont recours aux méthodes classiques de distanciation sociale, mais font également appel à la technologie. Le chien-robot Spot de la société Boston Dynamics a notamment été appelé en renfort pour intégrer le dispositif de surveillance singapourien.

Image 1 : Le chien robot de Boston Dynamics fait respecter la distanciation sociale à Singapour
Crédit : The Straits Times

Spot, qui s’est déjà illustré pour protéger le personnel médical contre le SARS-CoV-2, va bientôt être affecté à un autre type de mission. Le robot-chien est actuellement à l’essai dans le parc de Bishan-Ang Mo Kio pour veiller au respect de la distanciation social. Grâce à ses caméras, Spot peut identifier un groupe de personnes et diffuser un message audio pour leur rappeler de garder leurs distances. Pendant les deux semaines à venir, le robot sera surveillé par un ingénieur de Boston Dynamics et un gardien, et si l’essai est concluant, l’expérience devrait se poursuivre dans d’autres parcs.

La technologie au secours des Singapouriens contre le Covid-19

Singapour fait figure de pionnier dans l’utilisation de la technologie pour lutter contre la propagation du Covid-19. Des distributeurs permettent d’obtenir gratuitement des masques avec une simple carte d’identité, et son application de traçage TraceTogether est portée en exemple. Basé sur l’anonymat et le volontariat, TraceTogether a largement inspiré StopCovid, l’outil européen de suivi de la pandémie. Pourtant, alors que la population singapourienne soutient son gouvernement, l’application n’a pas eu le succès escompté. Seul 20 % de la population l’a installée, un chiffre qui laisse présager des débuts difficiles pour StopCovid en France.

Micrashell, la combinaison pour sortir, boire et fumer sans attraper le Covid-19

Source : The Verge