Accueil » Actualité » Le drone vraiment autonome de la NASA vient d’effectuer son premier vol

Le drone vraiment autonome de la NASA vient d’effectuer son premier vol

L’Aviation fédérale américaine a accordé une autorisation spéciale à la NASA pour ce premier test sans escorte. L’Ikhana a passé l’examen haut la main.

Image 1 : Le drone vraiment autonome de la NASA vient d'effectuer son premier vol

L’Ikhana a décollé de la base aérienne Edwards (Californie, États-Unis). Il a ensuite traversé plusieurs juridictions contrôlées par des autorités différentes. Pour vérifier que son pilote à distance peut naviguer et gérer les informations envoyées par l’équipe au sol, comme s’il était dans le cockpit, le petit aéronef a multiplié les navigations dans l’espace commercial (jusqu’à 20 000 pieds) et celui de l’aviation générale (10 000 pieds).

L’Ikhana a réussi son test

Ce drone a volé sans escorte dans l’espace aérien public pour la première fois. Jusqu’à présent, un autre avion le suivait lorsqu’il évoluait dans les parties réservées aux pilotes commerciaux et privés. L’Aviation fédérale a donc accordé une dérogation à l’Agence spatiale américaine pour qu’elle teste ses technologies en condition réelle. Développées depuis plusieurs années, elles permettent de détecter et d’éviter les autres avions, tout en coordonnant le vol du drone.

Après ce succès, la NASA peut passer à la prochaine étape. Cette réussite ouvre la voie à l’utilisation de l’Ikhan dans certaines missions telles que la lutte contre les incendies de forêt ou les opérations de recherche et de sauvetage.

>>> Le prochain vaisseau de la NASA va chercher de nouvelles planètes