Accueil » Actualité » Le fils d’Elon Musk échoue à mettre sa fusée en orbite (et ça l’énerve beaucoup)

Le fils d’Elon Musk échoue à mettre sa fusée en orbite (et ça l’énerve beaucoup)

X Æ A-12 marche déjà dans les pas de son paternel. Le fils d’Elon Musk et Grimes a été très agacé par son jouet fusée, coupable d’avoir échoué à atteindre l’orbite désirée.

Image 1 : Le fils d'Elon Musk échoue à mettre sa fusée en orbite (et ça l'énerve beaucoup)
X Æ A-12 et son père en 2020 – Crédit : Twitter @elonmusk

C’est une information légère qui fera sourire les astronomes et les passionnés de voyages dans l’espace. Il y a deux ans, Elon Musk et la chanteuse Grimes révélaient la naissance de leur fils, baptisé « sobrement » X Æ A-12. Comme on peut s’y attendre, le petit garçon baigne déjà dans l’espace, son père étant à la tête d’une entreprise d’astronautique majeure du globe, SpaceX.

Sur Twitter, sa mère a rapporté une anecdote attendrissante qui illustre le caractère déjà bien trempé du bonhomme. Et son côté perfectionniste. Alors qu’il jouait avec une fusée miniature, il s’est exclamé : « La putain de fusée est trop lourde ». Et Grimes d’expliquer qu’il était en colère car sa fusée n’avait pas réussi à atteindre… son orbite.

À lire > Elon Musk : l’un de ses enfants veut changer de nom de famille et couper les ponts

Le fils d’Elon Musk veut déjà partir à la conquête de l’espace

Quand un utilisateur lui suggère de lui acheter une meilleure fusée, la chanteuse confie que c’est voué à l’échec. « Il les a tous détruites car il ne se rend pas compte qu’elles ne sont pas réelles. Par conséquent, il arrache les boosters et tout le reste en essayant d’imiter une vraie fusée puis m’accuse de ruse pour lui avoir donné de fausses fusées et devient inconsolable ».

À lire > Elon Musk a eu des jumeaux avec une responsable de Neuralink l’année dernière

La mésaventure du petit garçon rappellera évidemment des souvenirs aux suiveurs de SpaceX. Pour rappel, l’entreprise avait eu de grandes difficultés à propulser son lanceur Falcon 1 à l’époque. Après un premier échec en 2006, la seconde tentative échoue également, le moteur du second étage s’étant désactivé prématurément. En 2008, le troisième essai est raté, le premier et le second étage s’étant percutés lors de la séparation.

C’est seulement le 28 septembre 2008 que le vol est couronné de succès. Falcon 1 placera sur orbite le satellite RazakSAT le 13 juillet 2009.