Accueil » Actualité » Le format WMA DRM craqué

Le format WMA DRM craqué

Alors que le piratage devenait, selon les majors, une des principales raisons de la baisse des ventes de disque ces dernières années, nombreux sont ceux qui ont décidé de contre attaquer avec les plateformes de téléchargement en ligne, proposant l’achat de musique sur Internet. Ce système propose cependant un inconvénient que les majors refusent de mettre de côté : les musiques diffusées sur ces services sont la plupart du temps protégées par DRM (Digital Rights Management, ou gestion des droits numériques).

Ainsi, un format parmi tant d’autres se retrouve sur la majorité de ces services : le WMA DRM, développé par Microsoft. Nombreux sont ceux qui ont exprimé leur mécontentement face à cette mesure de protection qui empêche l’utilisateur de faire tout ce qu’il veut de la musique qu’il a acheté, mais impose également d’autres restrictions plus gênantes, comme l’impossibilité de lire ces fichiers sur tous les baladeurs et tous les systèmes d’exploitation du marché.

De ce mécontentement a découlé de nombreuses actions, entre manifestations et incitations diverses au boycott. Mais cette fois-ci, on s’en prend directement aux DRM, et non à ceux qui les mettent en place. Le format WMA DRM vient de perdre ses protections face à un programme créé par un développeur amateur. Ce petit programme fonctionne avec Windows Media Player 10 et 11 (il n’est pas compatible avec la version 9) et permet après installation de retirer les DRM des fichiers WMA achetés sur les services de musique en ligne proposant ce format. Nous vous rappelons qu’en France, la loi DADVSI interdit la possession, l’utilisation ou la promotion d’un moyen de contournement de DRM et prévoit une peine de 6 mois de prison et 30 000 euros d’amende.