Accueil » Actualité » Le H.264 est majoritaire sur le web

Le H.264 est majoritaire sur le web

Image 1 : Le H.264 est majoritaire sur le webAlors qu’une guerre des formats vidéo a lieu sur la Toile, il semblerait que le H.264 soit déjà gagnant.

Le H.264 a déjà gagné

Les statistiques d’Encoding.com montrent que le H.264 représente 66 % des vidéos présentes sur le web au premier trimestre 2010. Le format a connu une très forte accélération depuis début 2009 où il tournait à seulement 33 %. Comparativement, le FLV (un conteneur flash utilisant un codec H.263) est presque mort, tout comme l’Ogg Theora qui n’a pas réellement décollé. Le seul format qui a réellement concurrencé le H.264 fut le VP6 (qui utilise aussi un conteneur Flash), mais ce dernier fut devancé au troisième trimestre 2009 et connait depuis une croissance en chute libre.

Lorsque l’on sait que toutes les vidéos sur YouTube sont encodées en H.264 et que le site représente 40 % des vidéos sur la Toile, on se dit que les chiffres d’Encoding.com sont relativement proches de la réalité. Cette étude nous permet de comprendre pourquoi Microsoft a annoncé qu’Internet Explorer 9 ne gérerait que le H.264 pour les vidéos HTML et le fait qu’Apple parie beaucoup sur ce codec.

Problèmes en vue ?

Image 2 : Le H.264 est majoritaire sur le webDe plus en plus de voix se lèvent pour critiquer cette nouvelle tendance, le principal problème étant que le H.264 appartient au MPEG-LA, un consortium qui compte, entre autres, Apple et Microsoft comme membre. Concrètement, beaucoup craignent que le web soit enlisé dans des problèmes de licences. Dans la grande majorité des situations, l’utilisateur ne devrait pas être affecté puisqu’il lira ses vidéos dans un navigateur développé par un éditeur qui a payé les royalties. Néanmoins, Firefox et Opera ne gèrent pas le format et les projets open sources donnant naissance à des solutions gratuites risquent de souffrir. MPEG-LA a des programmes en place pour que les petits projets soient exempts de royalties, mais cela ne devrait pas concerner les gros navigateurs ou autres logiciels importants.