Accueil » Actualité » Le Japon veut des robots aux J.O. de 2020

Le Japon veut des robots aux J.O. de 2020

Image 1 : Le Japon veut des robots aux J.O. de 2020Le robot Topio au Tokyo Irex 2009Les robots pourraient bien faire partie du programme des Jeux Olympiques de 2020. C’est en tout cas ce qu’espère Shinzo Abe, premier ministre du Japon, prochain pays organisateur après le Brésil.

« En 2020, je voudrais rassembler tous les robots du monde afin de les mettre en concurrence dans des épreuves techniques », a-t-il expliqué à des journalistes lors de la visite d’une usine au nord de Tokyo le week-end dernier. L’objectif de l’opération est de mettre en avant l’industrie robotique japonaise qui constitue « un pilier important de notre stratégie de croissance économique », a ajouté Shinzo Abe.

Pour l’instant, il ne s’agit que de belles paroles. Il faut encore que le comité olympique accepte cette incursion de machines dans les jeux. Néanmoins, lorsque l’on sait que la Suisse va organiser dès 2016 la première compétition d’handicapés munis de prothèses robotiques, on peut se prendre à rêver de compétitions olympiques de robots.