Le meilleur et le pire de l’IFA 2014

Image 1 : Le meilleur et le pire de l'IFA 2014

La bonne surprise : Asus ZenWatch

La première montre connectée d’Asus, la ZenWatch, a fait fort impression lors de sa présentation. Il faut bien admettre qu’il y a de quoi : le constructeur taïwanais a visiblement dans l’idée de jouer autant sur le plan des fonctionnalités que sur celui du design. À tel point que ses concurrentes n’ont qu’à bien se tenir, et pas seulement les LG G Watch et Samsung Galaxy Live. En réalité, ce sont les nouveautés à écran rond que sont les Moto 360 et G Watch R qui sont directement visées, alors que son tarif est inférieur : 199 euros.

Son look très réussi s’appuie sur une finition exemplaire pour convaincre autant les experts en nouvelles technologies que des amateurs de beaux objets. Le boitier est tout en acier, son bracelet en cuir fleur bon la qualité tandis que sa fermeture est assurée par un système de boucle déployante, elle aussi en acier. Son écran 1,63 pouce (320 x 320 pixels) est placé sous un verre légèrement incurvé, qui suit le dessin du boitier. La montre épouse au mieux le bracelet du porteur, qui aura plutôt tendance à le découvrir afin de le mettre en valeur plutôt qu’à le cacher.

À l’usage, la ZenWatch ne diffère pas vraiment de la concurrence, puisqu’elle s’appuie sur le même logiciel : Android Wear. Par contre, Asus a apporté quelques spécificités afin de se démarquer sur le plan des fonctionnalités, tel qu’un capteur de fréquence cardiaque est installé sur la façade, que l’on utilise en posant simplement son doigt quelques secondes.

Lire : [IFA 2014] Zen Watch, la première montre connectée d’Asus