Accueil » Actualité » Le MIT travaille sur des robots contrôlés par la pensée

Le MIT travaille sur des robots contrôlés par la pensée

: Brain-controlled Robots

La recherche sur l’interaction homme-robot intéresse de nombreuses universités. Pour cette équipe du MIT, l’accent est mis sur la correction de la machine par un opérateur humain équipé d’un casque EEG muni de 48 capteurs. Le robot peut ainsi reconnaître s’il a effectué une mauvaise manipulation en détectant un signal du dispositif appelé « potentiel d’erreur ». Ce dernier se distingue clairement des autres ondes cérébrales par son intensité et sa précision. Il traduit également la réaction d’un individu qui remarque une faute.

Etablir le contrôle mental

Le système a fait ses preuves dans une vidéo de démonstration où un robot industriel de Rethink fait le tri entre des bobines de fil et des aérosols. S’il lui arrive parfois de se tromper, ce n’est que passagère puisqu’il corrige son action en sachant qu’il a fait une erreur. Pour l’instant, le robot a choisi entre deux options, mais l’équipe conduite par Daniela Rus veut encore améliorer le système. Elle se penche également sur une application dans les technologies autonomes. Dans le cas d’une voiture, le passager pourrait alerter le système lorsqu’un danger se présente. Pour sa part, Joseph DelPreto, doctorant au MIT, pense que l’industrie reste le principal concerné.

> > > Lire aussi Fukushima sème la mort chez les robots

Image 1 : Le MIT travaille sur des robots contrôlés par la pensée