Accueil » Actualité » Le mystère Ultéo éclairci

Le mystère Ultéo éclairci

Logo de la distribution Linux online

Quand Gaël Duval, fondateur de la distribution GNU/Linux Mandriva, s’est fait licencier par le conseil d’administration de sa propre société, il est parti des idées plein la tête. Il a annoncé qu’il travaillerait dorénavant sur un nouveau projet baptisé Ulteo, censé rendre le manchot plus accessible que jamais. Peu d’informations ont cependant filtré à propos de ce logiciel et c’est avec intérêt que toute la communauté du libre analyse la première capture d’écran, publiée par le magazine Linux Format :


A première vue, rien d’étonnant. On peut apercevoir un bureau de type KDE, Firefox, Thunderbird et OpenOffice trônant au milieu des icônes. Mais regardez plus prêt, sur les bords de la photo : ce petit ascenseur, cette barre de recherche Google, ces flèches de navigation, tout ça autour du bureau…. Vous avez compris ? L’interface tourne dans un navigateur Web !

Le Tout-en-ligne

En suivant les blogs des acteurs et commentateurs du projet, on finit par glaner quelques détails. Ulteo est un système d’exploitation accompagné de services et basé sur Kubuntu. Il intègre Xen pour se connecter sur un bureau à distance » via un protocole de type NX.
Car le point clé du produit se nomme « Ulteo Connected Desktop ». VNC vient tout de suite à l’esprit car il s’agit d’accéder à son poste de travail, stocké sur les serveurs de la société, mais cette fois via un butineur et un applet Java.

Les ordinateurs sont partis de simples terminaux se connectant à une base pour évoluer vers la tour à domicile, et effectuent un grand retour en arrière : Google offre milles outils de bureautique en ligne, le Web 2.0 permet une interactivité poussée sur la toile et Microsoft, pour ne pas se faire dépasser, va proposer Windows Live ! Ulteo se place en plein dans cette lignée en poussant le concept jusqu’a l’extrême. Rangez vos commandes SSH, le cliquodrôme vient envahir le télétravail.