Accueil » Actualité » Le parlement a tranché : priorité au logiciel libre dans l’enseignement supérieur

Le parlement a tranché : priorité au logiciel libre dans l’enseignement supérieur

Image 1 : Le parlement a tranché : priorité au logiciel libre dans l'enseignement supérieurLes députés à l’Assemblée Nationale (Crédit : CC-BY-SA Eric Walter)A l’occasion de la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche votée, les parlementaires ont voté en faveur de l’utilisation « en priorité » du logiciel libre dans l’enseignement supérieur.

Ce mardi 9 juillet, après plusieurs mois de débat et plusieurs allers retours entre l’Assemblée Nationale et le Sénat, les parlementaires ont finalement adopté la loi sur l’enseignement supérieur et la recherche ainsi que son article L 123-4-1 qui dispose que « le service public de l’enseignement supérieur met à disposition de ses usagers des services et des ressources pédagogiques numériques » et que dans ce cadre, « les logiciels libres sont utilisés en priorité ».

L’enseignement supérieur n’est pas la première administration française à devoir dorénavant utiliser des logiciels libres. En France, la police et la gendarmerie nationale utilisent en effet Ubuntu comme système d’exploitation de leurs postes, mais également certains députés dans leurs bureaux à l’Assemblée Nationale. Début juin, le projet de loi sur l’école devait également permettre de former les élèves au logiciel libre avant que l’article 10 ne soit modifié et que la mesure disparaisse du projet.

La loi sur l’enseignement et la recherche votée ce mardi permet ainsi au logiciel libre de rentrer à nouveau dans le système éducatif français. Une loi dont la plupart des associations en faveur du logiciel libre se félicitent à l’instar de l’April. « La priorité au logiciel libre pour le service public de l’enseignement supérieur est une première étape dont nous souhaitons qu’elle sera suivie par la mise en place d’une vraie politique publique en faveur du logiciel libre » a ainsi déclaré Lionel Allorge, président de l’association.