Accueil » Actualité » Le Pixel 5 sera le dernier smartphone Google avec un processeur étranger à la marque

Le Pixel 5 sera le dernier smartphone Google avec un processeur étranger à la marque

Google travaillerait avec Samsung à la conception d’un chipset maison pour ses smartphones de la gamme Pixel. Celui-ci pourrait arriver sur le marché avec le Pixel 6 et permettrait au géant de se passer de Qualcomm.

Image 1 : Le Pixel 5 sera le dernier smartphone Google avec un processeur étranger à la marque
Crédits : Front Page Tech

Si les fabricants de smartphones sont extrêmement nombreux, les fournisseurs de processeurs se comptent sur les doigts d’une main. Le marché est très largement dominé par Qualcomm, qui, sans réel concurrent impose ses prix et conditions. Apple s’en sort mieux, un modèle que souhaite suivre Google.

Un processeur made in Google dès le Pixel 6 ?

Le prix moyen des smartphones est de plus en plus élevé, la faute repose en grande partie sur les processeurs. Seuls quelques géants se partagent le marché, rendant difficile pour les constructeurs toute différenciation en termes de performances et de prix. Apple a fait le choix de développer ses propres chipsets comme l’A13 Bionic qui équipe les iPhone 11 et très probablement l’iPhone SE 2020 qui ne devrait plus tarder. À partir du Pixel 6, Google devrait suivre cette voie.

Image 3 : Le Pixel 5 sera le dernier smartphone Google avec un processeur étranger à la marque

Google Pixel 4 Simplement Noir 64 Go

649€ > Darty

Aujourd’hui, Google dépend de Qualcomm et de ses processeurs Snapdragon. Le géant de Mountain View se reposera probablement encore sur un Snapdragon 865 pour son futur Pixel 5, voire même un Snapdragon 765G moins cher. D’après les informations obtenues par Axios, cela devrait toutefois être le dernier avant que Google n’utilise un chipset maison. Mais les relations se tendent entre Qualcomm et les différents constructeurs. Tandis que LG lui reproche le prix de ses SoC, iQoo regrette l’obligation d’intégrer un modem 5G et Apple cherche à se passer des antennes fournies, considérées trop épaisses pour l’iPhone 12.

Qualcomm Snapdragon 765 et 865 : pour les smartphones 5G de demain

Un SoC maison semble être en préparation dans les bureaux de recherche de Google. En partenariat avec Samsung, ses ingénieurs travaillent sur un processeur au nom de code « Whitechapel ». Il a une base ARM octocœur et sera gravé en 5 nm par le géant coréen. Il est optimisé pour les technologies d’apprentissage machine et devrait être prêt au mieux en 2021 pour les smartphones, avant d’équiper les Chromebook, comme Apple pourrait le faire en offrant à ses MacBook le processeur A12Z qui équipe les tout nouveaux iPad Pro.

Source : Techradar