Accueil » Dossier » Le point sur la fibre optique en France

Le point sur la fibre optique en France

1 : Introduction 2 : Deux technologies s’opposent 4 : Des régions dans le flou total 5 : Au niveau européen

Monofibre ou multifibre, quelles conséquences ?

Image 1 : Le point sur la fibre optique en FranceLes FAI semblent relativement peu pressés d’étendre leur accès à la France entière malgré les promesses. France Telecom (Orange, donc), prévoit tout de même un investissement record sur la fibre d’ici à 2015. L’opérateur historique affirme, en effet, vouloir investir deux milliards d’euros dans le très haut débit. Un changement de cap radical, Orange ayant jusqu’à présent freiné cette technologie à cause d’un différend avec les autres opérateurs. Mais très récemment, le 23 février dernier, l’Arcep a joué son rôle d’arbitre en validant les règles qui définissent la mise en place de la fibre sous la norme FTTH.

En résultent une plus grande souplesse et la favorisation de la multifibre défendue par Free. Plus coûteuse à mettre en place que la monofibre, la multifibre permet cependant une meilleure qualité de connexions et une plus grande ouverture à la concurrence. Sa rivale, la monofibre, soutenue jusqu’à présent par France Telecom, force en effet les FAI à se partager la bande passante d’un seul et même « tuyau », alors que la multifibre permet à chaque opérateur de disposer de son propre câblage. Bref, voilà une réelle avancée dans l’accès au très haut débit, le nombre de foyers raccordés à au moins deux opérateurs ayant stagné à 5000 jusqu’à présent

Sommaire :

  1. Introduction
  2. Deux technologies s’opposent
  3. Monofibre ou multifibre, quelles conséquences ?
  4. Des régions dans le flou total
  5. Au niveau européen